Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

GREENBACK, première agence internationale de notation des sols cultivés

- 95% de notre alimentation provient des sols

- ¼ de la biodiversité y est hébergée 

- 52% des sols cultivés dans le monde sont dégradés 

Greenback : la première mesure d'impact environnemental des pratiques agricoles sur l’état de santé des sols
Réservoir de Biodiversité, garant de notre alimentation et de notre adaptation au réchauffement climatique, les sols sont un actif majeur identifié par les grandes organisations internationales (ONU, FAO, GIEC, IPBES) comme l’une des clés de la transition écologique. 

Pour les protéger, mais aussi pour accélérer la transition vers un modèle durable, Greenback a mis au point la première notation universelle de leur état de santé. Un langage commun, s’appuyant sur l’état de l’art de la Science des sols, pour que toutes les parties soient en mesure de prendre en compte leur impact sur cette ressource fragile. 

Greenback a nécessité 2 ans de recherche & développement en collaboration avec les plus grands laboratoires de recherche européens de la science des sols (INRAE-Fr, Joint Research Center-UE, Washington University - USA, Rothamsted University - GB). Plus de 200 indicateurs et méthodes d’évaluation des sols ont été testés sur le terrain pour sélectionner les plus robustes. 

Aujourd’hui, Greenback appuie sa notation sur des prélèvements effectués directement dans les parcelles. Ces données sont corrélées par les algorithmes exclusifs de Greenback à des métadonnées (satellites entre autres) qui lui permettent d’étendre sa notation partout dans le monde. Ce dispositif de Machine Learning est appliqué pour la première fois à la connaissance des sols. 

Greenback délivre une notation qui s’appuie sur trois index : le carbone, la biodiversité et la pollution. Cette notation indépendante, fiable, transparente et déployable à grande échelle a été soumise à la communauté agricole et scientifique qui ont validé sa méthodologie. 
La méthode de mesure originale inventée par Greenback vise à atteindre un niveau de fiabilité très élevé et des coûts bas. Deux caractéristiques qui seront déterminantes pour déployer massivement Greenback à l’international. Cette méthode se fonde sur quatre innovations :

1/ Première organisation à proposer une méthode de notation des sols. Cette notation se focalise sur la santé écologique des sols. Le sol n’est pas abordé dans une perspective agronomique mais environnementale.

2/ Première organisation à combiner des méthodes éprouvées élaborées par plusieurs grandes institutions de recherches telles que l’Inrae, Rothamsted Research, l’école normale supérieure, l’UE mais aussi issues de la recherche pétrolière.

3/ Première méthode à proposer un dispositif apprenant d’intelligence artificielle (machine learning et Bid data) combinant des analyses issues de prélèvements sur le terrain et des métadonnées issues d’images satellites, de bases de données environnementales ou topographiques.

4/ Première entreprise à entreprendre le développement d’un référentiel universel pour tous les types de sols et de climats (contextes pédoclimatiques).

Greenback fournit ainsi la première note d’impact sur les sols qui s’inscrit pleinement dans le cadre de la transition souhaitée par le gouvernement et par l’UE pour le Green New Deal. 


GreenBack for all

La surveillance de la santé des sols profite : 

- à l’investisseur qui mesure la pérennité d’un actif, 

- à l’industrie agroalimentaire qui suit ses approvisionnements et met en avant ses filières de qualité,

- aux autorités publiques qui encouragent les bonnes pratiques, 

- aux assureurs qui mesurent et analysent un risque,

- au consommateur et citoyen, qui connaît enfin l’état de la terre à l’origine de ses produits. ….

… et surtout à l’agriculteur, qui jugé sur ses résultats se trouve libéré des normes imposées, et crée une préférence pour ses produits par son seul impact sur l'environnement. 

La contribution de Greenback à 5 des objectifs de développement durable de l’ONU et sa réponse au défi de la protection des sols, lui ont permis d’obtenir le soutien officiel de la Convention des Nations Unies contre la Désertification et la Dégradation des Terres.

Aujourd’hui Greenback se déploie en Europe, aux Etats-Unis et en Afrique avec des partenaires privés de l’agro-industrie, du textile et des vins et spiritueux…

Quentin Sannié, fondateur et CEO de Greenback conclut : « N’imaginons pas de changer le modèle agricole en n’impliquant que les seuls agriculteurs. Notre modèle actuel comme son changement reposent sur les décisions de chacun d’entre nous. Pouvoir évaluer l’impact de ces décisions sur l’état de santé du sol est la condition sine qua none pour créer une préférence généralisée pour les acteurs et les pratiques agricoles qui favorisent la bonne santé des sols cultivés. C’est la raison d’être de Greenback. »

Lire la suite...


Articles en relation