Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Décollecte en avril sur l'assurance-vie

Le Luxembourg tire son épingle du jeu...

Dans la presse du 27 mai, la Fédération Française de l'Assurance annonce une décollecte nette de 2,1 Mds€ sur l'assurance-vie sur le mois d'avril pour les français qui se sont orientés davantage vers le livret A, les comptes titres avec un afflux de nouveaux boursicoteurs selon l'AMF et plusieurs banques en ligne (ING, Boursorama…). 
 
En parallèle, l'attrait des investisseurs français pour l'assurance-vie luxembourgeoise se confirme, avec une collecte orientée à la hausse. Alors que la France représente de loin le premier marché européen pour l'assurance-vie luxembourgeoise (devant l'Italie), avec 8,8 Mds€ collectés en 2019 (+9% vs/2018), cette tendance se confirme depuis le début de l'année 2020.

Que viennent-ils chercher dans l'assurance-vie luxembourgeoise ? Essentiellement de la flexibilité, des supports plus diversifiés (private equity, dette privée, immobilier…), et des solutions internationales sur-mesure pour protéger leurs actifs et leur famille, et faciliter la transmission et la mobilité de leur patrimoine à travers plusieurs juridictions.

Ainsi, Lombard International Assurance, acteur européen de l'assurance-vie luxembourgeoise 100% UC depuis près de 30 ans, connaît une accélération forte en termes de collecte depuis le début de l'année, accentuée pendant la période de confinement. 

- A la fin du T1 2020, une collecte déjà plus que doublée sur le marché français par rapport à la même période en 2019 (majoritairement portée par de nouvelles souscriptions). Une tendance à la hausse qui se confirme aussi pour le T2 2020,

- 525 M€ collectés en 2019 (+30%) sur le marché français (collecte au niveau global également en hausse de +20%, à 5,7 Mds€ tous marchés confondus),

- Une croissance aussi tirée par le digital : 85% des nouvelles souscriptions depuis le 1er avril passent via Connect, leur plateforme de services 100% digitale (avec signature électronique).

Selon David Liebmann, Directeur du marché fançais de Lombard International Assurance, « En cette période d'incertitude marquée par une crise sanitaire et économique, les français fortunés recherchent de la stabilité, la protection et la préservation de leur patrimoine qu'ils ne trouvent plus dans les produits proposés classiquement. Ils sont à la recherche de solutions flexibles et sur mesure, leur permettant d'investir dans des actifs non traditionnels à travers l'assurance-vie, afin à la fois de bénéficier de cette enveloppe fiscale intéressante, de protéger et transmettre leur patrimoine et de ne pas renoncer à la diversification de leur portefeuille. »

 

Lire la suite...


Articles en relation