Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Aujourd’hui, relocaliser est devenu une priorité !

"Passons aux actes ! L'usine France Manufacture attend les bons de commande"

En novembre 2019, Gilles Attaf président des Forces Françaises de l’Industrie, administrateur de Pro France et délégué général de la marque Smuggler en appelait aux actes pour construire l’usine du futur à Limoges.  Cet appel est resté vain et l’usine France Confection a été mise en liquidation.

En mars dernier, la Compagnie des Ateliers Peyrache, groupe textile français dirigé par Ludovic et Corinne Gaudic, a créé France Manufacture pour reprendre les actifs de France Confection.

Objectif : moderniser cet atelier en investissant 100 000€ par an pendant 5 ans. Cette stratégie d’investissement dans l’industrie textile Made in France est soutenue par le fonds d’investissement APICAP, partenaire de LCAP. Cette reprise a eu lieu dans un contexte de crise inédit que nous connaissons, mais depuis le 6 avril cette dernière usine de fabrication de costumes en France est en ordre de marche avec 30 ouvrières spécialisées.

Il y a plusieurs années, cette manufacture avait son carnet de commandes rempli et fabriquait pour de nombreuses marques de luxe et un grand nombre d’uniformes des agents des services publics … Malheureusement, elle a vu ses clients partir à l’étranger, mais elle se bat depuis 4 ans pour préserver ce savoir-faire unique en France.

La crise lui a sans doute donné raison, puisqu’aujourd’hui relocaliser est devenu une priorité. Les marques doivent voir à long terme et changer leur vision financière en acceptant des marges moins importantes et les services publics doivent montrer l’exemple en relocalisant.

« La filière textile a démontré son agilité et sa capacité à répondre vite, mais ce ne sera pas suffisant. Dès aujourd’hui, notre usine France Manufacture est prête à étudier toutes les commandes, il faut que les marques reviennent et nous confient une partie de leur production. Beaucoup avaient choisi de fabriquer à l’étranger sans prendre en compte le coût global (écologique, social), ce fléau du coronavirus a permis de prendre conscience de l’importance de préserver les savoir-faire sur notre territoire. Je suis positif, certains commencent à nous interroger », a déclaré Pierre-Antoine Constantinides, directeur de l’usine France Manufacture.

C’est pourquoi toutes les équipes de France Manufacture en appellent aux marques françaises et proposent leurs services de confection pour une production française durable et de qualité. 

Lire la suite...


Articles en relation