Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

La Fondation Terre Solidaire soutient « Les Petits Composteurs »

Dans le Cotentin, sur les territoires de Cherbourg, la Fondation Terre Solidaire apporte son soutien à la jeune association des « Petits Composteurs » qui œuvre pour la valorisation des biodéchets en faveur d’une agriculture écoresponsable.

Valoriser les biodéchets pour une agro-écologie et une économie circulaire

La Fondation Terre Solidaire s’est donnée pour mission d’encourager, soutenir et fédérer les initiatives citoyennes qui favorisent de meilleures pratiques en matière d’agro-écologie, d’économie circulaire et d’énergies renouvelables, persuadée que ces démarches peuvent à leur échelle inverser la spirale des crises écologiques, économiques et sociales.

Fin 2019, la Fondation s’est ainsi engagée auprès des Petits Composteurs, une jeune association fondée en février 2019 par Clémence Delcroix qui a pour ambition de créer dans le Cotentin une filière locale de valorisation des déchets alimentaires par le compostage. L’idée a germé dans l’esprit de Clémence en partant du constat que, dans cette région de Normandie, la demande des agriculteurs pratiquant l’agro-écologie pour un compost bio et de qualité était croissante. Et d’un autre côté, ce territoire du Cotentin ne bénéficie pas d’une filière adaptée pour le traitement des biodéchets alors que ces derniers sont une ressource essentielle à un compost de qualité.

« Le compostage offre une réponse écologique simple aux questions complexes de gestion des déchets et de qualité de nos sols », explique la fondatrice des Petits Composteurs, Clémence Delcroix. « Aujourd’hui, dans le nord Cotentin, il n’existe pas de filière biodéchets. Ce qui signifie que les 30% de déchets alimentaires contenus dans les ordures ménagères et les 50% issus des professionnels sont majoritairement enfouis. Or il suffit de peu pour qu’un lien entre les professionnels, ceux qui produisent des déchets organiques et ceux qui consomment du compost, se crée. C’est là que nous intervenons », explique-t-elle.

La démarche des Petits Composteurs qui promeut une économie circulaire et accompagne le développement d’une agriculture biologique s’inscrit complétement dans les fondamentaux défendus par la Fondation Terre Solidaire.

Au-delà, ce projet sensibilise les habitants du territoire et contribue aux changements de pratiques domestiques vers une consommation plus durable. C’est pourquoi elle soutient cette initiative avec un objectif de mobilisation de 50 000€ sur 3 ans, dont 15 000€ ont déjà été collectés.


En pratique comment fonctionne Les Petits Composteurs

Concrètement, les Petits Composteurs proposent d’accompagner les professionnels générant des déchets organiques - restauration classique ou collective, commerces alimentaires, fleuristes… - dans la gestion et la valorisation de ceux-ci. Des déchets d’origine végétale ou animale qui, après traitement naturel, vont pouvoir venir fertiliser de nombreuses cultures du Cotentin.

Très souvent, ce n’est pas le manque de bonne volonté qui bloque, mais un défaut de pédagogie et/ou de logistique. Clémence Delcroix, diplômée « Maître composteurs » met ses compétences et son expertise au service des professionnels. Après avoir exploré, analysé et expliqué les solutions de tris, une double approche leur est proposée : le compostage sur site, qui évite le transport des déchets, ou celui sur une plateforme de proximité dédiée, via un système de collecte.

La démarche s’accompagne d’une sensibilisation et d’une formation des personnels concernés, mais aussi des usagers, par la gestion des biodéchets. Expliquer les enjeux et savoir adapter les bons gestes pour une meilleure pratique et des résultats durables.

« L’association des Petits Composteurs est encore en phase pilote mais accompagne déjà, en moins de 6 mois, 4 structures de restauration collective et est sollicitée par plusieurs maraîchers. D’autres contacts s’avèrent déjà prometteurs (3 sont en cours de contractualisation) et la sensibilisation des élus et collectivités locales est positive. Preuve que, même à une échelle locale, toute initiative peut contribuer à la construction d’une avenir durable », conclut Philippe Mayol, directeur général de la Fondation Terre Solidaire.

  

 

Lire la suite...


Articles en relation