Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

Un appel à l'éco-conception

Eco-concevoir une société plus humaine et plus responsable :  l'appel d'une chef d'entreprise engagée

Sandra Legel, fondatrice de BIOM Paris, lance un appel pour éco-concevoir la société de demain, ensemble.

L’éco-conception ne se limite pas au choix des matières premières contrairement à certaines idées reçues. Elle consiste à prendre en compte l’impact environnemental d’un produit (ou d’un service) en amont de sa fabrication : analyse du cycle de vie, des matières premières au recyclage, en passant par les modes de production et de distribution. On améliore la qualité d’un produit avec de nouveaux critères tels que la responsabilité environnementale, la qualité, l’efficacité, la durée de vie… Je le répète, l’éco-conception n’est pas une contrainte, c’est une opportunité et même une nécessité.

Si on transpose ce principe à la société, il faut repartir de ce qui, pour nous, est essentiel et tout reconstruire à partir de là : éco-concevoir un nouveau monde, co-construire une société plus humaine, plus responsable, plus durable. Une belle idée me direz-vous… mais irréaliste disent certains. Si nous pensons ainsi, c’est joué d’avance. Et si le « réalisme » n’était que la peur de changer ? Et si, plutôt que d’attendre et limiter notre vision au court-terme, nous saisissions l’occasion, aujourd’hui, maintenant ?

Les risques de la délocalisation de nos moyens de production, le fossé entre les « grands hommes » et les petites mains, l’irresponsabilité des dirigeant.es face à l’urgence climatique, les difficultés des TPE et des PME… Tout cela existait déjà. La différence, c’est que là, ça crève les yeux. Je ne vois que 2 options : garder la tête dans le sable ou regarder enfin les choses en face.

Il y a quelques temps, j’ai contacté les responsables achat d’enseignes GSB telles que Leroy Merlin, Castorama, Habitat et d’autres. Je leur ai proposé nos produits Biom Paris, éco-conçus, durables et fabriqués en France. Ceux qui ont répondu étaient enthousiastes. Le problème ? Le prix d’achat et de revente. Ils ne rentrent pas dans leurs cases...

En effet, pour vendre pas cher, il faut acheter pas cher. Et vendre beaucoup, souvent, toujours plus. Objectivement, plus de 90% des produits hardware proposés dans les grandes enseignes ne sont ni fabriqués en France, ni éco-conçus… et, dans la course au « toujours moins cher », c’est l’industrie française qui souffre.

Cette vision à court terme est maintenant has been : plus de 50% des Français sont attentifs à la provenance des produits qu’ils achètent et 74% d’entre eux sont prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France (Ifop, 2018). Encore faudrait-il qu’ils puissent trouver de tels produits dans leurs magasins d’équipement et de bricolage ! Il faut aussi écouter le consommateur, demain, encore plus qu'avant, va vouloir consommer autrement.

La durée de vie des produits n’est pas un critère, la qualité des produits, la création d’emplois locaux, la toxicité et l’impact environnemental non plus, pas plus que les tonnes de produits jetés, recyclables ou non, qui laisseront leurs empreintes durablement. Est-ce bien raisonnable ?

C’est le moment de s’engager vraiment, toutes et tous, et de rebâtir les fondamentaux de notre société, ensemble. C’est ensemble que nous trouverons des solutions, que nous avancerons, que nous impulserons le changement que nous voulons voir dans le monde.

Je lance donc un appel aux dirigeants pour qu’ils prennent des mesures concrètes pour les sociétés comme la mienne et nous donnent les moyens de commercialiser à grande échelle de bons produits, durables, éco-innovants fabriqués entièrement en France, au juste prix. Ils doivent prendre conscience de l’importance de repenser leurs critères de sélection des produits et leurs modèles économiques. 

Certains Grands Magasins comme les Galeries Lafayette, le BHV ont fait ce choix de valoriser la qualité et la fabrication française et de promouvoir des modes de consommation plus responsables. C’est possible et je suis très heureuse de notre partenariat !

Je lance aussi un appel à tous les citoyens pour les inviter à choisir leur combat dès aujourd’hui. Les voies sont multiples et nous sommes nombreux. 

Si chacune et chacun d’entre nous choisit une cause à défendre, une association à aider, une entreprise à adopter pour l’aider à vivre, nous changerons le monde !

Lire la suite...


Articles en relation