Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les signes d’un ralentissement synchronisé de l’économie mondiale se multiplient

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Analyse mensuelle les ‘Highlights’ de Guy Wagner, Chief investment officer de BLI - Banque de Luxembourg Investments, et son équipe.

En fin d’année 2018, la croissance économique mondiale a continué à ralentir. Aux Etats-Unis, les poches de faiblesses des secteurs automobile et immobilier semblent s’étendre aux biens d’équipement dont les commandes ont cessé d’augmenter au quatrième trimestre. « La dissipation progressive de l’effet des mesures de stimulation budgétaire risque de peser sur la dynamique de croissance au cours de 2019 », indique Guy Wagner. « Dans la zone euro, l’indicateur d’activité dans le secteur manufacturier s’est tenu en décembre tout juste au-dessus du niveau d’expansion de 50, loin des niveaux synonymes de croissance robuste affichés début 2018. »


Le cycle de resserrement monétaire de la Réserve fédérale pourrait entrer dans sa phase finale

Conformément aux attentes, la Fed a continué à resserrer sa politique monétaire lors de sa dernière réunion de l’année 2018, augmentant la fourchette cible du taux des fonds fédéraux de 25 points de base. Bien que le Comité monétaire ait maintenu son estimation d’une économie américaine en bonne santé avec des gains d’emplois solides et des dépenses de consommation fortes, ses membres ont revu à la baisse leurs projections du nombre de relèvements des taux à 2 au lieu de 3 pour l’année 2019, « suggérant que le cycle de resserrement monétaire de la Réserve fédérale entamé en décembre 2015 pourrait entrer dans sa phase finale », pense l’économiste luxembourgeois. En Europe, le Conseil des gouverneurs de la BCE a laissé inchangée sa politique monétaire lors de sa dernière réunion en décembre.


Une détente supplémentaire des rendements des obligations d’Etat

La baisse des prix pétroliers, les signes de ralentissement de la conjoncture mondiale et la chute des marchés boursiers ont entraîné une détente supplémentaire des rendements des obligations d’Etat en décembre. Ainsi, le rendement du bon du Trésor américain à 10 ans a reculé. « En raison des perspectives de ralentissement économique, les rendements des obligations d’Etat pourraient continuer à se détendre aux Etats-Unis. » Dans la zone euro, l’accord budgétaire entre le gouvernement italien et la Commission européenne a conduit à une baisse des taux obligataires italiens. Les rendements des obligations d’Etat ont également reculé en Allemagne et en Espagne. En France, ils ont par contre remonté. « En raison du faible niveau actuel, le potentiel de réduction supplémentaire des taux obligataires dans la zone euro paraît limité. »


Le S&P 500 a enregistré son plus mauvais mois de décembre depuis 1931

Alors que le mois de décembre constitue généralement une période boursière plutôt favorable, les marchés actions ont considérablement corrigé à la fin de l’année. Aux Etats-Unis, l’indice phare S&P 500 a enregistré son plus mauvais mois de décembre depuis 1931. Les bourses européennes et émergentes ont également subi des baisses importantes, bien qu’inférieures à celle du marché américain.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
« Turbulences sont en vue en 2019 ! »

Dans ses perspectives annuelles, Robeco anticipe des turbulences en 2019. En effet, l'an prochain, le marché présentera deux visages : - d'un côté, une conjoncture économique radieuse, faite de croissance pérenne et supérieure à la tendance dans les pays développés et d'un certain regain d'activité dans les marchés émergents, mais- de l'autre, le contexte économique positif devrait être assombri par un regain d'inquiétudes quant à une fin inattendue du long cycle de marché haussier, sur fond de...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
La normalisation de l'économie pourrait entrainer des rendements modestes

Par Colin Moore, Global Chief Investment Officer de Columbia Threadneedle Investments. Après 10 belles années, le marché semble revenir aux niveaux d'avant-crise. Selon notre analyse, cette normalisation pourrait se traduire par des performances d'investissement beaucoup plus modestes qu'au cours des années ayant suivi la crise financière lorsque les politiques monétaires ultra-accommodantes ont dopé les prix des actifs. Au niveau des actions, les performances futures dépendent du cycle...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
10 thèmes clés pour guider les décisions d'investissement en 2019

Ces 10 thèmes ont été identifiés par les responsables des plates-formes d'investissement de Neuberger Berman. Macro : un atterrissage en douceur 1/ atterrissage en douceur pour les Etats-Unis et le monde en généralSelon nos prévisions, la croissance du PIB américain ralentira, passant de 3,5% à environ 2 ou 2,5% en 2019, et certains des risques associés au différend commercial entre les États-Unis et la Chine s'estomperont. Nous pensons que les salaires américains continueront d'augmenter, ce...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés financiers à la recherche de nouveaux points d'équilibre   L'année 2018 s'annonçait sportive. Et cela se vérifie ! Personne n'ose envisager le scénario du pire, qui serait un durcissement de la guerre commerciale, une récession aux Etats-Unis et, corrélativement, une détérioration de la situation économique sur le Vieux Continent et dans les pays émergents. Avec un effondrement des marchés boursiers. Pour l'instant, malgré les secousses, tout va encore à peu près...