Connexion
/ Inscription
Mon espace

L'épargne, meilleur moyen de protéger ses proches pour 86% des Français.

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Depuis 2015, la mutuelle d'épargne et de prévoyance, la Carac, publie chaque année un Baromètre "L'entraide financière en famille", une enquête nationale sur l'épargne des Français et les diverses pratiques d'entraide financière au coeur des familles 

Objet de l’enquête cette année 2018 « Les jeunes Français de 15-24 ans et l'argent », quel est le poids de l'entraide familiale dans leur mode de vie ? Quel est leur rapport à l'argent et à l'épargne ? 1 000 personnes ont été interrogées sur ce sujet par Opinionway pour la Carac.


Extrait de l’enquête

Si pour 86% de Français, l'épargne reste perçue comme le meilleur moyen de protéger ses proches, ils n’ont pas encore suffisamment recours à l'épargne pour préparer leur perte d’autonomie, qui demeure un tabou  dans de nombreuses familles. Ceux qui constituent cette épargne, souhaitent avant tout garantir leur maintien à domicile, soit en ayant recours à des services d’aide (63%) ou à la réalisation d’éventuels travaux d’adaptation  (33%). Aujourd’hui encore, le maintien à domicile est perçu comme une solution moins onéreuse que le placement en établissements spécialisés...

L’enquête révèle également que les jeunes Français de 15-24 ans ont besoin, plus que jamais, du soutien financier de leurs proches afin de poursuivre leurs études et se lancer dans la vie active.  En effet, aujourd’hui, 1 jeune sur 3 vit seul et doit être aidé pour payer son loyer. 1 sur 3 également déclare payer un loyer mensuel de 500€ et plus et 52% doivent travailler entre 6h et 35h par mois pour s’acquitter de cette dépense.

Si 46% déclarent faire face à des difficultés financières durant leurs études, ils sont  24% à interrompre leurs études par manque de moyens. Par ailleurs, 53% reçoivent une aide financière régulière mensuelle de 500€.

Cette enquête révèle aussi que ces jeunes ont plutôt une bonne connaissance des produits d’épargne, mais ils sont toutefois peu nombreux à vouloir épargner eux-mêmes dans l’année à venir. 

Via ce lien accéder à l'enquête 2018 de la Carac, ponctuée de diverses infographies.

www.carac.fr/c

SearchLink##">patrimoine-et-finance"})##

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
60% des parents souhaiteraient épargner plus pour leurs enfants !

Le 31 octobre, c'est la fête d'Halloween où petits et grands partent à la chasse aux bonbons, mais pas que… C'est également la Journée Mondiale de l'Epargne ! Et pour les parents, mettre de côté pour l'avenir de leurs enfants est important. Selon une étude réalisée pour Capital Koala, 80% d'entre eux épargnent déjà pour leurs progénitures, mais nombreux sont frustrés par les fins de mois trop difficiles qui les empêchent d'augmenter cette cagnotte ! Des fins de mois trop difficiles pour...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
« Digivie », une offre de services digitaux pour les partenaires bancaires d’AG2R La Mondiale

Mise à disposition de ses partenaires bancaires en épargne patrimoniale, cette palette de services digitaux clés en main, les accompagne également dans le développement de leur propre solution digitale. « Nous avons conçu ces services pour aider nos partenaires à se conformer facilement et rapidement aux exigences réglementaires, à gagner du temps de saisie et à offrir à leurs clients des prestations de qualité qui répondent à leurs attentes en matière de simplicité, de rapidité et de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Les particuliers sous-estiment largement le coût de la vie après le départ en retraite

Les particuliers s'attendent à consacrer en moyenne 34% de leur revenu de retraite aux dépenses de subsistance de base, mais en réalité ils  ont besoin de près de 50% de leur revenu pour assumer ces dépenses.   L'étude Schroders Global Investor Study 2018 révèle un écart important entre les attentes et les réalités financières de la vie après le départ en retraite. Les retraités reçoivent un revenu de retraite inférieur à ce que les personnes qui approchent de la retraite s'attendent...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Tribune] Loi Pacte : le gouvernement fait-il les bons choix pour les épargnants?

Par Philippe Parguey, Directeur général développement chez Nortia Le projet de « loi Pacte » a été récemment présenté par le gouvernement. Cette réforme, qui vise à dynamiser les PME, influe également sur l'épargne des Français, qui seraient encouragés à se tourner davantage vers les marchés actions. L'idée est bonne, mais attention à ne pas se tromper de piste. Le gouvernement continue d'avancer dans la refonte du cadre de l'épargne en France. Fin 2017, la loi de Finances a simplifié le cadre...