Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’avis d'Habitat et Humanisme sur le projet de loi ELAN

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Habitat et Humanisme a participé activement à la conférence de consensus sur le logement, organisée au Sénat par Gérard Larcher, Président du Sénat, et Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des territoires, destinée à débattre du contenu de l'avant-projet de loi logement et à faire émerger des propositions consensuelles.

1/  Le projet de loi portant Evolution du logement, de l'aménagement et du numérique (ELAN), tel qu'il est présenté en Conseil des Ministres du 4 avril retient toute l'attention d'Habitat et Humanisme.

Il présente en effet des ouvertures qui tendent à fluidifier, lever des verrous, accélérer les procédures,… pour permettre, in fine, de loger mieux, plus et plus vite.
Favoriser la libération du foncier, simplifier les procédures d'urbanisme, simplifier l'acte de construire avec notamment des évolutions apportées à la VEFA, ou encore améliorer le traitement du contentieux de l'urbanisme par la lutte contre des recours abusifs apparaissent comme autant de mesures de nature à accélérer et favoriser la production de logements.

En tant qu'organisme de maîtrise d'ouvrage d'insertion et acteur du logement très social, notre Foncière d'Habitat et Humanisme est particulièrement attentive à son environnement proche et, par conséquent, aux réformes liées à la réorganisation du « paysage » du logement social.

Le Mouvement a bien noté les possibilités offertes aux organismes HLM de mener des expérimentations sur la politique des  loyers  pour qu'ils  prennent mieux  en  compte  la capacité  financière  des  ménages  entrants  dans le  parc  social.
Ces mesures devraient favoriser l'accès au logement des plus modestes et permettre d'avancer, in fine, vers le « zéro refus d'attribution pour insuffisances de ressources ».
 

2/ Habitat et Humanisme salue l'objectif de mixité sociale proposé par la loi. En revanche, il regrette qu'il n'y ait pas davantage de mesures en faveur du logement social et très social et de nature à donner encore plus d'élan à la mixité sociale :

-    Majorer les droits à construire dans les plans locaux d'urbanisme pour favoriser la production de logements sociaux
-  Inciter des propriétaires privés à mettre à disposition des terrains pour y installer de l'habitat modulaire, temporaire et démontable (préfabrication)
-    Favoriser la production de logements sociaux et très sociaux en VEFA
-    Stimuler davantage l'innovation en donnant la possibilité de déroger à certaines règles
-    Mobiliser davantage le parc privé à des fins sociales via des incitations au conventionnement ANAH social et très social
-  Sécuriser davantage les risques locatifs en élargissant et améliorant la garantie locative VISALE (accessibilité au logement temporaire par exemple)
-    Favoriser la mixité intergénérationnelle au sein des habitats collectifs
-   Favoriser davantage le démembrement de propriété (via la cession temporaire d'usufruit ou le bail réel solidaire), outil fort judicieux dans les zones tendues, là où le foncier rend difficile la production du logement très social. L'Usufruit Locatif Social fléché vers du logement très social (en plafonnant les VEFA en Très social à 60% du marché et en autorisant l'acquisition de la nue-propriété à un investisseur privé ; l'usufruit devenant gratuit pour un organisme agrée) permettrait de produire du super PLAI ou du PLAI accompagné.

Ces propositions sont autant de mesures permettant la production d'une offre de logements suffisante et réellement accessible aux plus pauvres qui pourraient concourir à la pleine mise en œuvre de la mixité sociale et au Logement d'Abord.

 
3/ Habitat et Humanisme exprime son soutien à la politique du Logement d'abord et souligne la volonté des 55 associations locales d'en être parties prenantes au côté des collectivités locales.

La production de logements sociaux et très sociaux, le développement de solutions adaptées via les pensions de famille ou les résidences intergénérationnelles (y compris en colocation), la mobilisation du parc privé à des fins sociales grâce au dispositif Propriétaires & Solidaires, ou encore l'accompagnement des personnes pour favoriser le maintien dans leur logement sont autant de composantes de l'offre proposée par Habitat et Humanisme ; celle-ci s'inscrit pleinement, semble-t-il, dans les orientations du plan Le Logement d'abord.
Pour mettre en œuvre le Logement d'Abord et permettre de fluidifier les parcours, créer plus de ponts entre le passage du très social au social, du temporaire au pérenne, du pérenne à l'accession à la propriété, Habitat et Humanisme souhaite rappeler l'importance des coopérations entre le monde associatif et le monde HLM.

Enfin, Habitat et Humanisme tient à rappeler la contribution significative de l'épargne solidaire pour le développement de la mixité sociale via la production de logements très sociaux en diffus. Une niche peut-être, qui donnerait aux associations un rôle spécifique et unique.


Habitat et Humanisme, bâtisseur de liens : Depuis plus de 30 ans, pour répondre à l'exclusion et à l'isolement de personnes en difficulté, Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l'insertion et de la recréation de liens sociaux.
www.habitat-humanisme.org

 

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 


 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...