Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Tribune] Formation professionnelle : la technologie fait-elle oublier l’essentiel ?

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Tribune de Paul Laverdure, Directeur Général de Nouvelles Donnes Formation, et Christine Da Silva, Responsable de l’Ingénierie Pédagogique.

La technologie rivalise de méthodes toujours plus ludiques pour capter l’attention des apprenants lors de formation professionnelle, parfois en vain. Ces évolutions pédagogiques ne répondent pas systématiquement aux problématiques que les entreprises rencontrent lors de l’apprentissage, peut-être parce que la technologie à tendance à phagocyter un facteur essentiel de la formation : l’humain.


La technologie ne répond pas à tous les besoins

La formation professionnelle trouve, dans l’essor de la technologie, de nouvelles ressources pédagogiques pour moderniser l’apprentissage. Néanmoins, ces outils qui viennent élargir le spectre des compétences se heurtent souvent, au sein des entreprises, à des contraintes qui annulent les bénéfices technologiques. Entre collectif et individuel, entre digital et humain, entre présentiel et distanciel, aucune de ces possibilités ne connaît un succès absolu tant les problématiques rencontrées s’avèrent diverses. D’une manière générale, les apprenants parviennent difficilement à se former seuls, ils retiennent peu d’informations et s’ennuient dans les formations en présentiel.

Au-delà des contraintes méthodologiques que génèrent ces nouvelles techniques d’apprentissage, les entreprises sont confrontées à de véritables problématiques d’effectif. Trois dynamiques se croisent alors : il faut former un grand nombre de personnes, il faut individualiser les formations pour une meilleure assimilation – mais, paradoxalement, les budgets dédiés aux formations, qui conditionnent leur bonne mise en place, s’amoindrissent. La formation collective, propice au développement de la collaboration et à l'émergence d’un esprit d’équipe, trouve également ses limites dans son caractère parfois trop standardisé qui peut limiter l’apprentissage de chacun des apprenants au profit de la formation du groupe.


Réconcilier digital et humain autour d’un maître mot : la complémentarité

Des éléments de coaching personnalisé, comme l’accompagnement individuel, les évaluations récurrentes, la co-construction de la formation avec l’apprenant ou le learning by doing (apprentissage par l’action), essaient de pallier ces lacunes méthodologiques. À cette image, le micro-learning, une formation séquentielle par sessions de 30 secondes à 3 minutes faisant intervenir une multiplicité de supports (texte, image, son), mobilise la concentration sur de nouveaux éléments et capte ainsi mieux l’attention en continu.
D’une part, la technologie apporte des clés intéressantes pour la formation professionnelle, sans parvenir à répondre aux besoins de l’ensemble des apprenants, notamment en raison de sa standardisation. D’autre part, la formation, exempte de technologie, voit d’autres facteurs venir se heurter au bon apprentissage - à l’image de l’ennui ou de la baisse d’attention. Cependant, la technologie n’exclut pas l’humain, de même que les formations présentielles ou en ligne peuvent chacune se conjuguer au collectif ou à l’individuel, avec ou sans digital. 
La multiplicité des modalités d’apprentissage vaut moins par leur innovation que par leur complémentarité : de fait, des séances individuelles conviendront à celles qui nécessitent une attention particulière, tandis que l’option collective, par le biais de groupes distincts, devra être adaptée au(x) niveau(x) et aux attentes de chacun, avec une taille modulable selon le besoin d’interaction et de personnalisation inhérent à la teneur de la formation.

Une heure d’un cours personnalisé, basé sur l’apprentissage par l’expérimentation, est plus efficace que dix heures de cours collectifs et standardisés. Face aux nouveaux défis que la digitalisation apporte dans les processus de formation professionnelle, un facteur est prépondérant dans le choix des modalités d’apprentissage : l’apprenant et ses besoins doivent être au cœur de sa formation.

http://www.nouvellesdonnes.com/fr/


Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
[Esteval-infos] Les interviews, analyses et sélections de la semaine

  Epargnons Responsable ! La Bulle des Entrepreneurs Brique par brique Au sommaire de nos publications cette semaine, 57 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Le point de marché mensuel de Michel Lemosof ISR et performance M&G obtient le Label ISR français pour 3 de ses fonds  BNP Paribas AM renforce sa politique d'exclusion dans le secteur du charbon Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre sélection de fonds « dynamiques »...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
[Esteval-infos] Nos dernières interviews, analyses et sélections

    Epargnons Responsable ! La Bulle des Entrepreneurs Brique par brique Au sommaire de nos publications cette semaine, 46 articles (accès libre et accès abonnés) dont : [Les entretiens d'Esteval] Serge Harroch, Euclide Financement Gestion d'actifs responsable : l'UBP et l'empreinte écologique du secteur du luxe Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Epargne salariale : un dispositif devenu incontournable pour les PME

Avec la suppression totale du forfait social de 20% pour les TPE et les PME, l'épargne salariale gagne en attractivité pour les entreprises, leurs dirigeants et leurs salariés. L'analyse de Rémi Boeglin, Directeur Général de CIC Epargne Salariale On l'attendait avec la loi Pacte, mais une partie de la réforme de l'épargne salariale a finalement été adoptée dans la Loi de financement de la Sécurité sociale 2019. Ainsi, depuis le 1er janvier, les petites et moyennes entreprises françaises, les...