Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les gestions les plus performantes ne coutent pas plus cher

Il ressort de l’étude du cabinet de conseil bfinance que les meilleurs gérants, ceux en mesure de surperformer régulièrement leur indice de référence dans un cadre de risques maîtrisés, n’exigent pas des commissions de gestion plus élevées que leurs homologues moins performants. Au contraire, et ce de manière contre-intuitive, ces meilleurs gérants adoptent un positionnement prix très légèrement inférieur à la moyenne. Pour parvenir à cette conclusion, bfinance a analysé près de 3 200 grilles de cotation transmises par 650 sociétés de gestion dans le cadre d’une centaine d’appels d’offres en sélection de gérants institutionnels.

Principales conclusions de l'étude :

- Les commissions de gestion diminuent de manière significative lorsque que la taille du mandat augmente. Entre un mandat de 100 M€ et un mandat de 400 M€, le niveau moyen des commissions de gestion établi en première cotation (avant négociation) diminue de 15%.

- Les gestionnaires d’actifs qui démontrent une véritable capacité à surperformer régulièrement leur indice de référence n’exigent pas des commissions de gestion plus élevées. Leur positionnement prix est en réalité identique voire très légèrement en-deçà de celui des gérants moins performants.

- Le niveau des commissions de gestion révélé à l’issue du premier tour d’une procédure d’appel d’offres n’est pas figé et peut évoluer. Les baisses de prix obtenues par négociation représentent en moyenne 20%.

- Les formules de rémunération fondées sur les commissions de performance sont plus fréquentes et se sont rééquilibrées en faveur des investisseurs.  Globalement, les commissions de gestion ressortent plutôt stables sur les trois dernières années. Une exception est à noter sur les stratégies à faible volatilité (low vol), qui ont vu leurs commissions de gestion se réduire à mesure que l’offre d’investissement sur cette classe d’actifs s’est développée.

Pour Emmanuel Léchère, responsable Market Intelligence Group de bfinance : « La dynamique de fixation des commissions de gestion dépend d’une multitude de facteurs extérieurs au fonctionnement d’un marché concurrentiel qui octroierait une prime aux meilleurs gérants. En conséquence, il est essentiel de se concentrer sur la capacité de chaque gestionnaire à créer de la valeur, avant d’entrer en négociation sur les prix avec les meilleurs gérants au dernier stade de l’appel d’offres. »

http://www.bfinance.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation