Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’Indice de confiance des investisseurs baisse de 5,5 points en janvier

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Publié par State Street Global Exchange, l’indice de confiance des investisseurs s’est établi à 106,7 en janvier, en baisse de 5,5 points par rapport au niveau de 112,2 (en données corrigées) enregistré en décembre.

En Europe - la plus forte baisse de confiance -, l’indice régional affiche un repli de 5,7 points à 113,9 par rapport au niveau corrigé de 119,6 relevé le mois dernier.

En Amérique du Nord, l’indice recule de 1,1 point à 101,8.

En Asie, l’indice régional baisse également de 1,1 point, terminant à 99,6.

Développé par Kenneth Froot et Paul O’Connell de State Street Associates, l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange, l’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels.
« Les inquiétudes quant au risque de déflation dans le monde, les risques géopolitiques et l'instabilité politique européenne ont contribué à la baisse de confiance en janvier» commente Kenneth Froot. « Compte tenu du faible niveau de l'inflation et des ventes de détail aux États-Unis, tous les regards se porteront sur la Réserve fédérale mercredi pour savoir si le Comité monétaire (FOMC) reste sur la bonne voie pour relever les taux au second trimestre ». 

« Ce mois-ci les investisseurs européens ont de nouveau été à l’origine de la baisse de la confiance», ajoute Jessica Donohue, Vice-Présidente Exécutive et Chief Innovation Officer de State Street Global Exchange. « Il sera intéressant de voir si les récentes mesures d’assouplissement quantitatif par le rachat de la dette souveraine prises par la BCE permettront de compenser la montée des incertitudes politiques dans la zone euro et conduiront à une stabilisation de la confiance ».

Informations complémentaires disponibles via http://www.statestreet.com/ideas/investor-confidence-index.html

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...