Connexion
/ Inscription
Mon espace

Chine : les causes de la récente volatilité du crédit

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les points clés de l’analyse d’Aidan Yao, économiste Asie émergente chez AXA IM Aidan Yao

- L’injection de 500 Mds RMB dans cinq banques par la Banque populaire de Chine (PBoC) a souligné le problème du crédit et de la liquidité, dont la volatilité récente rend l’analyse difficile.

- Une conjonction de facteurs saisonniers, cycliques et structurels explique les récentes fluctuations d du crédit et de la liquidité.

- Saisonnier : la réglementation des réserves obligatoires et des quotas de crédit a engendré une forte saisonnalité du crédit et des dépôts bancaires à chaque fin de trimestre.

- Cyclique : La faible progression du crédit en juillet-août reflétait aussi une demande de crédit atone, cohérente avec les données décevantes d'activité, et une prudence dans l'octroi de crédits, en raison de l'augmentation du risque de défaut.

- Structurel : la croissance du shadow banking, introduisant une nouvelle couche d’intermédiation, a induit une hausse structurelle de la volatilité, renchéri le coût du financement et provoqué des tensions sur la liquidité.

- Anticipation d'une décélération de la croissance au second semestre, en raison de l’accent mis sur les réformes structurelles. Même si les autorités ont accepté une croissance plus faible, elles sont prêtes à des actions décisives pour atteindre leur objectif de croissance.

Après les injections de liquidité, on peut s’attendre à une action budgétaire de soutien.

www.axa-im.fr/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation