Connexion
/ Inscription
Mon espace

« Vers une accélération de la reprise aux Etats-Unis »

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Principales conclusions du Point Mensuel de Gestion de Convictions AM

 

1/ Monde

- Les taux directeurs des banquiers centraux restent bas pour ne pas casser la dynamique de la reprise.
- La croissance mondiale tirée par la dynamique des pays développés devrait progresser de 2,7 à 3,5% selon les prévisions.
- L’inflation reste sous contrôle dans la plupart des pays à l’exception de la zone euro où la BCE se mobilise contre la baisse des prix.
- Les prix de l’énergie restent stables malgré les tensions géopolitiques, ce qui constitue un facteur de soutien à la croissance.

 
2/ Etats-Unis

- La Réserve fédérale poursuit la réduction des achats d’actifs mais elle maintient un biais accommodant sur sa politique monétaire.
- La Banque centrale américaine se montre très attentive à l’évolution du marché du travail et au taux de chômage qu’elle juge encore trop élevé.
- Le PIB s’est contracté de 2,9% au premier trimestre mais les indicateurs avancés et les données macroéconomiques récentes laissent augurer d’une accélération de la reprise.
- Les résultats des entreprises vont rebondir dans le sillage du rattrapage de la croissance au second trimestre.


3/ Europe

- L’augmentation du bilan de la BCE sera un facteur de soutien à l’économie de la zone euro.
- Le message de la BCE est clair : la politique monétaire restera accommodante pendant une période très prolongée.
- La reprise est encore hésitante dans la zone euro (1% en 2014) mais la rigueur budgétaire porte ses fruits à l’exception de la France.
- La baisse de l’euro sera un facteur favorable aux entreprises exportatrices mais dans l’ensemble l’investissement reste faible.


4/ Japon

- Le Premier ministre Shinzo Abe a présenté son nouveau programme de réformes structurelles qui comprend notamment une baisse de l’impôt sur les sociétés et une ouverture du marché du travail.
- La hausse de la TVA entraîne une baisse des dépenses des ménages mais une hausse de l’inflation.
- La Banque du Japon se tient prête à intervenir pour soutenir l’économie si l’objectif d’inflation de 2% n’est pas atteint.
- Difficile de se prononcer sur les chances de succès de la politique économique et monétaire du Japon : il faut attendre les premiers effets des réformes.


5/ Pays émergents

- A l’exception du Brésil, les pays émergents les plus fragiles, Inde, Turquie, Indonésie et Afrique du Sud, font d’importants efforts pour rééquilibrer leurs économies.
- Les craintes sur les liquidités pèsent de moins en moins sur les actifs des pays émergents où le rythme de croissance devrait se stabiliser.
- En Chine, l’objectif de croissance de 7,5% en 2014 devrait être atteint voire dépassé selon le Premier ministre.
- Les risques géopolitiques s’atténuent en Ukraine mais l’issue de la crise en Irak est encore incertaine même si les grandes puissances de la région ne souhaitent pas s’engager militairement.

 

6/ Stratégie d’investissement

Dans un contexte d’amélioration de la croissance mondiale et de soutien des banques centrales à l’économie, l’environnement reste favorable aux actifs risqués. Nous privilégions les actions américaines et européennes qui devront être soutenues par la croissance des bénéfices des entreprises. Nous sommes revenus sur les actions des pays émergents de nouveau attractives. Les obligations d’Etat offrent peu de perspectives de rendement dans les pays développés mais nous sommes positifs sur les emprunts émis en devises locales dans les pays émergents.

Nous gérons activement un portefeuille d’options ce qui permet d’amortir les baisses de marché tout en restant investis afin de réaliser de la performance conformément aux objectifs de nos clients.

Plus d’informations via www.convictions-am.com/fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....