Connexion
/ Inscription
Mon espace

Marchés actions : existe-t-il encore des opportunités dans les pays de l’Europe périphériques ?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Extrait du commentaire de Rupert Welchman, gérant chez Groupe Union Bancaire Privée. 

Les marchés actions ayant été fortement revalorisés au cours des deux dernières années et ce en l'absence de croissance des bénéfices entreprises, existe-t-il encore des opportunités dans les pays périphériques ?

« Si nous sommes en train de sortir de la période initiale du cycle boursier haussier au sens large, cela ne signifie pas pour autant la fin des bonnes performances pour les actions des pays périphériques. De nombreuse entreprises de ces pays sont entrées dans la phase suivante de reprise illustrée généralement par le retour à la croissance des chiffres d'affaires et aux profits », explique Rupert Welchman.


En effet, les meilleures entreprises ont profité de la baisse de la demande pour réajuster leurs coûts, certaines sur leur propre initiative d'autres sous la pression du FMI et de l'UE. S'il faudra patienter encore un peu pour observer le rééquilibrage des coûts de main-d'œuvre, des signes très encourageants sont apparus comme la création d'une unité de production très importante d'Unilever en Grèce.

« Ces entreprises seront prêtes et dégagerons du profit dès que la demande se redressera. La question n'est donc pas si, mais quand assisterons-nous à une reprise de la demande. Et les prémices de ce phénomène sont déjà perceptibles : les dépenses publicitaires sont en progression en Espagne après six années de baisse et la demande de ciment en Grèce redevient positive. Aucun doute : les opportunités sont encore nombreuses », ajoute Rupert Welchman.

www.ubp.com/fr

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation