Connexion
/ Inscription
Mon espace

10 pays vulnérables : des turbulences mais pas de "crash" à l'horizon

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Euler Hermes, spécialiste en Assurance-crédit identifie dans son Economic Insight « The Fragile 10 : Turbulences but no crash », 10 pays dits « fragiles » en raison de leur sensibilité à la politique de la Fed et au cycle économique chinois : l’Argentine, l’Indonésie, la Turquie, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde, le Chili, la Colombie, les Philippines et le Mexique, et analyse des récentes tensions qui ont secoué ces pays :

- Le ralentissement des achats d’actifs par la Fed aux Etats-Unis, puis la décélération de la demande en provenance de la Chine et enfin les élections anticipées dans plusieurs pays ont fragilisé les pays émergents.

- Malgré de fortes baisses des indices boursiers, des dépréciations importantes des monnaies nationales et des hausses des taux directeurs en réponse à ces turbulences, un « crash » collectif devrait être évité. La situation devrait se stabiliser même si une onde de choc est à prévoir, notamment à travers la hausse du risque de financement et de non-paiement pour les entreprises.

- La vulnérabilité des émergents aux sorties de capitaux est un phénomène courant. Seul le maniement des bons outils de gestion des crises (politique monétaire, politique budgétaire, stabilité politique) pourra protéger la croissance et le secteur privé.

Ludovic Subran, chef économiste chez Euler Hermes., souligne : «  Nous identifions ces 10 pays comme étant les plus vulnérables à court-terme. Cela signifie que nous surveillerons en permanence leur situation pour anticiper toute évolution qui aurait des conséquences sur les entreprises. Si l’accès au crédit se dégrade, sans aide compensatoire, les comportements de paiement pourraient également se détériorer et entraîner une hausse des défaillances. »

Euler Hermes a également dans son radar 4 autres pays qui présentent des fragilités, notamment en raison de leur faiblesses domestiques et/ou instabilité politique : Thaïlande, Russie, Ukraine et Venezuela.

www.eulerhermes.com/economic-research/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...