Connexion
/ Inscription
Mon espace

Tendance du Cac 40 : positions vendeuses pour 68% des clients de CMC Markets

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Judith Danan, Head of Sales Trading de CMC Markets France

Le « Sentiment Clients », baromètre du sentiment de nos clients, établi à partir de leurs positions réelles, fait apparaître un net changement de tendance sur le CAC 40 : les positions vendeuses s’établissaient en effet à 68% à la fin de semaine du 14 février, contre, à l’inverse, des positions longues à hauteur de 60% à la fin de la semaine précédente. Un changement de tendance à l’image des récentes prises de profits, qui font suite à 7 séances de hausse d’affilée. Il augure sans doute d’une prochaine correction sur l’indice phare de la Bourse de Paris, qui pourrait tendre vers les 4.100 points selon CMC. De même, Outre-Rhin, les positions courtes sur le Dax progressent vivement à 62%, contre 49%.

L’hésitation des intervenants sur les marchés est palpable, les volumes s’étant ainsi réduits 

Sur le Dow Jones, sentiment positif toutefois avec des positions longues à 69%, contre 77% le 14 février.

Au Japon, la dégradation du sentiment des clients de CMC est légère, à 85% contre 91%.

A la Bourse de Londres, la dégradation est nettement plus marquée : les positions acheteuses ont chuté de 79 à 61%, dans un contexte d’incertitude sur les décisions à venir de la Banque d’Angleterre sur les taux, qui a annoncé mercredi une révision à la hausse des prévisions de croissance du PIB. Elle a affirmé que le Quantitative Easing serait poursuivi, mais a ajouté que le niveau des taux dépendra de l’évolution de l’économie. Nous pensons donc que la BoE ne prendra pas de risque et remontera ses taux si nécessaire.


Sur le marché des devises :

- Changement de tendance sur la paire GBP/USD : les positions vendeuses bondissent à 93%, contre des positions acheteuses à 36% précédemment.

- La désaffection vis-à-vis de l’euro s’accentue : les positions à la vente sur la paire Euro/Dollar progressent encore à 87%, contre 80% la semaine précédente. Selon CMC Markets la cassure est très timide aux environs des 1,3700, le support restant toujours à la baisse vers les 1,3475/80.

- Renforcement du dollar : les positions acheteuses sur la paire USD/JPY restent stables à 83%. Nous conservons un objectif vers 103, si la paire reste au-dessus des 101,80, mais en dessous de ce niveau l’objectif passerait à 100,80.


Sur le marché des matières premières : 
les investisseurs sont revenus à l’achat de l’or depuis quelques semaines et les positions longues reculent légèrement mais s’affichent tout de même à 72%, contre 79% la semaine dernière. Nous constatons aussi un fort mouvement acheteur sur le cuivre, avec 91% de positions acheteuses, chiffre quasiment stable d’une semaine sur l’autre. Stabilité également sur le pétrole Brent, où les positions longues restent à 70%.

www.cmcmarkets.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...