Connexion
/ Inscription
Mon espace

Corporate cash is key to growth of risk assets in 2014

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Standard Life Investments, global investment manager, believes that global equity markets can move higher if corporate earnings come through and companies invest their war chests of cash.

Keith SkeochSpeaking about the latest edition of Global Outlook, Keith Skeoch, Chief Executive, Standard Life Investments said: “Risk based assets such as equities and real estate can make further progress given the positive economic momentum. However a key issue that will determine the pace of recovery and return will be the extent to which companies step up to the plate and put their cash balances to work in generating growth.”

He added: “A recovery in US business investment during 2014 will signify that the upturn is self-sustaining and raise confidence about asset returns. This could also be the year of the merger if a number of larger firms deploy their cash to buy up attractive smaller companies.”

The Global Outlook also states that financial markets are being tugged in opposing directions, on the one hand by an improving global economy, on the other by worries about policy decisions, structural reforms and politics. However, Standard Life Investments’ House View remains confident about the ability of companies to generate positive cash flows into 2014. Global equity markets range from fair value to moderately expensive which is justified by the currently supportive policy environment and expectations of better profits growth.

Standard Life Investments remains Heavy in equities and real estate, Neutral in credit, emerging market debt and cash and Light in government bonds. Favoured equity markets include the UK, US and Japan, reflecting our forecasts for better corporate earnings growth and domestic demand into 2014. 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...