Connexion
/ Inscription
Mon espace

Investir pour le futur ou mettre en place une stratégie de survie, un marché à deux vitesses

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Principaux résultats de la 3ème édition de l’étude européenne Deloitte sur les tendances et les enjeux des fusions et acquisitions dans le secteur de la construction.

En 2012, on constate une croissance du nombre d’opérations M&A par rapport à 2011 avec 122 transactions en 2012 contre 104 en 2011. Ces opérations sont menées dans le cadre de stratégies qui consistent à investir pour le futur mais également, pour certains groupes en difficulté, dans le cadre de stratégies de cessions d’actifs rendues nécessaires pour survivre.

Panorama du marché 

- En 2012, le nombre de fusions et acquisitions dans le secteur de la construction est en hausse par rapport à 2011 avec 122 transactions contre 104 en 2011. Un niveau d’activité largement inférieur au niveau des années d’avant crise.

- En 2013, le marché devrait être en ligne avec 2012.

- Pour 2014, rebond d’activité attendu.


La diversification et l’internationalisation restent des éléments moteurs dans les stratégies de développement. 
Alors que l’on constate une stabilisation du nombre de dépôts de bilan, l’année 2013 a vu le dépôt de bilan de deux acteurs importants en Autriche et au Danemark.  

«  Nous attendons un rebond de l’activité pour 2014, sans pour autant atteindre les niveaux connus avant la crise. Ce rebond sera porté par les stratégies de diversification et d’internationalisation. Il sera également porté par des opérations de cessions qui peuvent s’inscrire dans une logique de désendettement mais qui peuvent également avoir lieu dans le cadre d’une revue stratégique des actifs », déclare Marc de Villartay, Associé expert secteur Construction chez Deloitte.

www.deloitte.com/about

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation