Connexion
/ Inscription
Mon espace

Actions : potentiel de hausse en 2014 selon ING IM

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Grâce aux grandes banques centrales, la croissance économique mondiale s’est redressée et les risques systémiques ont diminué. Les mesures d’austérité auront clairement un impact moins négatif sur la croissance économique en 2014 qu’en 2013. Compte tenu de ces facteurs, les investisseurs ne doivent pas seulement tenir compte des risques baissiers, mais aussi d’éventuelles surprises positives. 

Résumé des principaux points

Économie : les banques centrales jouent un rôle vital
- La croissance américaine sera d’environ 3% en 2014 et 2015.
- La croissance de la zone euro sera proche de la moyenne à long terme.
- « L’Abenomie » pourrait entraîner une inflation structurelle.
- Reprise à la traîne dans le monde émergent.
- Potentiel de surprises positives, surtout dans les économies développées.

Actions : la prime de risque élevée pourrait baisser
- Poursuite de l’amélioration de la croissance mondiale.
- Accélération de la croissance des bénéfices.
- Politique monétaire très accommodante persistante en dépit du démantèlement de l’assouplissement de la Fed.
- Appétit accru pour le risque en raison de la perception d’un risque plus faible par les marchés.
- Politique favorable aux actionnaires.

Obligations : les taux américains et allemands ont dépassé leur creux
- Les taux augmenteront à moyen terme, quoique de façon limitée.
- Forte hausse des taux entravée par les « output gaps » et les politiques des banques centrales.
- Nous sommes positifs à l’égard des obligations d’entreprises à haut rendement.

www.ingim.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation