Connexion
/ Inscription
Mon espace

« Les actions croissance restent des valeurs d’avenir »

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Selon Tim Stevenson*, gérant du fonds Henderson Horizon Pan European Equities, « A l’heure actuelle, les marchés européens se comportent d’une façon relativement complexe. En effet, ils sont plus tirés vers le haut par les investisseurs souhaitant augmenter leur exposition sur l’Europe plutôt que par une réelle amélioration des données macro-économiques. »

Les secteurs les plus cycliques du marché ont enregistré des gains importants au cours des mois d’octobre et novembre. La façon dont les marchés évoluent est contradictoire et je pense qu’il pourrait s’agir là d’un optimisme exagéré. Il est vrai que les données macro-économiques en Europe s’améliorent sensiblement et que les résultats des sociétés sont dans l’ensemble relativement bons, mais les investisseurs vont peut-être un peu trop vite en besogne.

Globalement, nous pressentons une période de croissance économique relativement faible et volatile. Il est possible que les nouvelles économiques soient positives ou que les entreprises annoncent de solides résultats. Mais il se peut aussi que les marchés soient affectés par les discussions incessantes autour du tapering, une donnée décevante ou de mauvaises conditions météorologiques, tout cela pourraient entrainer une modification des habitudes des consommateurs en termes de dépenses.

En ce qui concerne les annonces de résultats, les dernières données publiées par LVMH et Heineken (sociétés que nous ne détenons pas en portefeuilles) ne sont pas très bonnes. De tels résultats réalisés par des titres de croissance, de qualité et bénéficiant d’une solide réputation, ont contribué au changement d’allocation des investisseurs vers des entreprises plus cycliques, et cela en prévision d’une potentielle reprise cyclique. Les mois d’octobre et de novembre ont été marqués par une ruée sur les actifs décotés et il s’agit là d’une tendance à laquelle nous ne participons pas. Notre style d’investissement vers des titres de « croissance de qualité » à long terme peut apparaître quelque peu démodé dans un tel contexte mais nous sommes convaincus d’être bien positionnés.

*Au total, Tim Stevenson rassemble et gère plus 2,6 Mds€ d’encours au 31 octobre 2013. 

Plus d’informations : www.henderson.com

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

Lire la suite...


Articles en relation