Connexion
/ Inscription
Mon espace

HSBC Global AM reste positif sur les actifs à risque

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Dans son rapport trimestriel « Actualité Marchés », HSBC Global AM met l'accent sur les marchés émergents et les obligations privées des pays développés avec, notamment, deux questions connexes qui ont dominé les marchés au 3ème trimestre 2013 :

- la possibilité d'un ralentissement du programme d'assouplissement quantitatif (Quantitative Easing - QE) de la Réserve fédérale américaine et

- l'impact potentiel d'une hausse des rendements des obligations du Trésor américain et d'un resserrement des liquidités mondiales sur les devises et les marchés émergents.


Toutefois, en arrière-plan, une tendance plus encourageante est en train d'émerger sous la forme d'une reprise cyclique dans les grandes économies développées (les États-Unis, l'Europe et le Japon). À terme, elle devrait se traduire par une amélioration des perspectives de croissance pour de nombreux marchés émergents, en particulier les grands exportateurs.

Dans l'ensemble, HSBC Global AM reste positif sur les actifs à risque. Leurs valorisations en particulier restent attractives par rapport aux obligations d'État jugées les plus sûres. Toutefois, l'hétérogénéité de la volatilité enregistrée sur les marchés émergents ces derniers mois montre qu'une évaluation au cas par cas et une sélection rigoureuse s'avèrent nécessaires. Les pays émergents les plus touchés sont ceux souffrant d'une inflation galopante et dont les balances des paiements courants accusent des déficits très importants. Ces pays, qui dépendent largement des flux de capitaux étrangers pour financer leurs déficits ont vu leurs devises se déprécier et ont assisté à la baisse prononcée de leur place boursière. Ces évolutions ont également mis en avant la nécessité de réformes dans un grand nombre de ces pays, d’où l’importance d'étudier les caractéristiques de chacun d'entre eux. 


HSBC Global AM fait également 1 focus spécifique sur 2 pays émergents :

- les enjeux et perspectives du Brésil : il y a peu, le Brésil était associé à une croissance dynamique et des perspectives d'avenir favorables. Aujourd'hui, on évoque des performances économiques en deçà des attentes et des perspectives mitigées. Selon HSBC Global AM, la vérité se situe probablement entre les deux, et le rapport analyse de quelle manière le pays sera capable de redresser le cap.

- les défis de l'Inde : des risques persistent, tels que ses déficits budgétaires et de sa balance des paiements, la faiblesse des investissements privés et une poussée persistante de l'inflation. Le potentiel de consommation privée et la démographie de l'Inde restent des atouts majeurs, mais des réformes structurelles s'avèrent indispensables pour stimuler les perspectives de croissance à long terme.

Enfin, ce rapport analyse le marché des obligations privées des pays développés. Dans un contexte de redressement de la croissance économique globale, il étudie les segments qui pourraient présenter des opportunités au sein de cette classe d'actif, mettant en exergue les facteurs qui contribuent à la bonne santé de certaines entreprises (notamment celles notées BBB, BB- et B-).


Consulter le rapport : 
www.assetmanagement.hsbc.com/gam/rich_media/iq-ezine-fr/index.html




Soyez acteur de la finance responsable !

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...