Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les marchés boursiers gardent le cap

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Commentaire de CMC Markets France.

Ancrés à des niveaux proches de leurs sommets annuels en Europe, et de points hauts historiques aux États-Unis, les marchés actions font relativement preuve de stabilité. Maintenant que le risque de défaut américain est écarté à court terme, les intervenants du marché sont davantage attentifs aux publications de résultats des entreprises. De ce point de vue, les premiers résultats annoncés démontrent que les firmes américaines paraissent mieux positionnées que leurs homologues européennes, pour bénéficier de l’amélioration de l’environnement économique global.

Le CAC 40 évolue timidement depuis quelques séances, dans des volumes d’échanges toujours très modestes. Du côté des facteurs favorables, les opérateurs de marché ont pu saluer la publication d’un indice PMI manufacturier chinois bien orienté, hier : l’indice HSBC/Markit est ressorti à 50,9 points en octobre (soit un plus haut de sept mois), contre 50,2 le mois précédent, confirmant le dynamisme de la reprise économique dans le pays.

Mais l’effet positif de cette publication a très vite été pondéré par des indices d’activité décevants en zone euro, dont on salue pourtant la sortie de récession. En zone euro, l’indice PMI Composite Markit a en effet montré des signes de ralentissement. Malgré un niveau  supérieur à 50 qui indique une croissance de l’activité privée globale, l’indice est ressorti en repli en octobre par rapport au mois précédent (estimation à 51,5 contre 52,2 en septembre). Preuve que le scénario d’une reprise économique durable en Europe n’est pas encore assuré.  

Surtout les premières publications de résultats des entreprises européennes sont mitigées. Plusieurs valeurs phares de la cote française ont par exemple déçu les investisseurs. C’est le cas de Pernod-Ricard, dont la croissance des bénéfices devrait ralentir sur l’exercice 2013/2014, d’Essilor dont les ventes sont attendues en baisse en 2013 ou de Gemalto dont le chiffre d’affaires trimestriel est décevant. Le contraste est perceptible avec la vigueur des firmes américaines, qui surfent sur un retour à la croissance plus énergique outre-Atlantique. Wall Street a notamment salué les résultats de Ford, 3M, Colgate-Palmolive, AT&T.
Dans ce contexte, l’indice Dow Jones se maintient au-dessus de la barre des 15 500 points. Ces niveaux inédits encouragent les investisseurs à transformer leurs gains en plus-values, sur les marchés U.S.

Les investisseurs de CMC Markets sont d’ailleurs vendeurs à 50% sur l’indice. Même état d’esprit concernant le DAX, qui atteint aussi des points hauts absolus (+18% depuis le 1er janvier, niveau record à quelques encablures des 9 000 points) : les investisseurs privilégient les prises de bénéfices et se portent vendeurs à hauteur de 80% sur l’indice allemand.

A contrario, l’euro, dont le cours semble pourtant excessivement surévalué par rapport au dollar, est soutenu par un mouvement acheteur significatif sur la parité EUR/USD. L’élargissement de l’écart de cours entre le pétrole Brent (à 107 USD) et le WTI new-yorkais (à 97 USD), après l’annonce  surprise d’une hausse des stocks de brut aux USA, est propice aux arbitrages. Les investisseurs sont désormais acheteurs à 92%, du baril de pétrole coté à Londres.  

www.cmcmarkets.com




Soyez acteur de la finance responsable !

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...