Connexion
/ Inscription
Mon espace

Voyage en Russie (2/8) : Grand écart entre les idées reçues et la réalité

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

 

La gérante Elena Shaftan (Jupiter AM)

s'est récemment rendue en Russie.

Elle nous livre ici son analyse et ses interrogations. 

 

Ce voyage en Russie a mis en évidence le grand écart qui existe entre les idées reçues et la réalité ; non en termes de mieux ou moins bien, mais simplement parce que les opportunités et les problèmes que nous avons constatés ne sont pas ceux qui sont généralement prédis.

La première chose que nous avons remarquée est l’absence d’investisseurs.

La conférence à laquelle nous avons assisté, une des plus importantes du genre, attirait il y a encore quelques années près de 1000 investisseurs. A l’époque, la foule des investisseurs internationaux était présente : de Capital et Fidelity en passant par de plus petites sociétés gérant depuis longtemps des fonds Europe émergente. Il y avait également de nouveaux entrants tels que les fonds souverains asiatiques ou moyen-orientaux. Cette fois, on atteignait difficilement les 300 investisseurs, moins de deux douzaines étaient occidentaux (des jeunes analystes), et très peu de visages familiers. L’opulent hôtel Ritz, autrefois refuge des investisseurs européens, est maintenant entièrement occupé par les touristes chinois.

Si le monde semble avoir abandonné l’idée d’investir en Russie, dans un environnement de décollecte sur les marchés émergents, il y a peu de fonds à décollecter venant de ce pays, permetttant à ce marché de résister au récent mouvement de baisse généralisée sur les marchés émergents.

Selon nous, si l’appétit pour le risque revenait, ce marché abandonné, ayant des valorisations ridiculement basses avec des PER de l’ordre de 4,5 (plus bas que lors du lancement du fonds Jupiter GF New Europe en 2002), a le potentiel de générer des rendements importants.

Mais qu’est-ce qui pourrait déclencher un re-rating ?

Questions clés auxquelles il faut répondre : à quel moment la croissance va augmenter, quand verrons-nous des améliorations en termes de corruption et de gouvernance d’entreprise, la Russie dispose-t-elle des ressources humaines dont elle a besoin et enfin, dans quoi devrions-nous investir ? 

Elena Shaftan, gérante du fonds Jupiter GF New Europe chez Jupiter AM.  

 Le dossier

Voyage en Russie (1/8) : l’occasion de revisiter les fondamentaux de cette économie

Voyage en Russie (2/8) : Grand écart entre les idées reçues et la réalité

Voyage en Russie (3/8) : Une position ambivalente sur la croissance économique

Voyage en Russie (4/8) : Les réformes, enfin

Voyage en Russie (5/8) : La corruption, la gouvernance d’entreprise et l’interventionnisme étatique

Voyage en Russie (6/8) : Le retour des cerveaux

Voyage en Russie (7/8) : Quelques sociétés d’intérêt

Voyage en Russie (8/8) : En conclusion

 

A découvrir également 

Notre lettre mensuelle Fréquences Boursières présente chaque mois les grandes tendances en matière d'investissement, sur l'ensemble des classes d'actifs et pour des périodes de court et moyen terme.

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...