Connexion
/ Inscription
Mon espace

Perspective d'amélioration de la zone euro

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les marchés boursiers de la zone euro ont fortement augmenté au cours du mois de juillet selon les Indices Russell au 29 juillet, avec une performance de 5,46% pour l'indice Russell Eurozone, qui faisait suite à une performance de 3,75% pour le 1er  semestre 2013. Ces résultats sont à comparer à la performance de 2,78% pour l'indice Russell Global ex-U.S. de juillet, qui faisait suite à une performance de 2,09% pour le 1er semestre de 2013.

Au sein des pays constituant l'indice Russell Eurozone, l'Irlande (20,5%), la France (12,8%) et l'Allemagne (9,7%) sont arrivées en tête des performances depuis le début de l'année au 29 juillet, tandis que l'Autriche (-0,02%), le Luxembourg (-3,32%) et la Grèce (-12,36%) ont réalisé les plus faibles performances au cours de cette même période.
L'Espagne (+9,47%) a mené cet indice depuis le début du mois au 29 juillet, tandis que la Grèce (-1,83%) occupe la dernière place du classement de l'indice pour cette même période.

Concernant les marchés mondiaux, Russell projette l'amélioration continue de l'économie des États-Unis, de l'Europe et du Japon et estime que la zone euro va continuer sur une voie cahoteuse en 2013, mais sortira probablement de sa récession au cours du 3ème trimestre 2013, durant lequel l'austérité reculera et la politique monétaire restera accommodante.

La valorisation des actions en Europe est attrayante par rapport au reste du monde, et les stratégistes de Russell anticipent plus de profits à la hausse que sur le marché américain. Concernant les actions européennes, leurs perspectives globales suivent par conséquent une légère réévaluation, qui passe d'« insuffisant » à « neutre ». « La zone euro semble changer de cap et inspire une perspective de hausse. Les objectifs de déficit budgétaire ont été reportés, et la BCE a formulé des directives concernant le laxisme persistant de la politique monétaire. Il s'agit d'un point positif pour les perspectives à court terme de croissance économique et les marchés financiers de la zone euro, » a déclaré Wouter Sturkenboom, stratégiste chez Russell Investments Europe.

Russell Investment Group est une société basée à Washington, aux États-Unis, qui exploite des filiales dans le monde entier, y compris Russell Investments, et constitue une filiale de The Northwestern Mutual Life Insurance Company.
www.russell.com/fr/

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....