Connexion
/ Inscription
Mon espace

Nordea : des stratégies d’investissement peu sensibles à toute hausse de taux

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Claus Vorm, co-responsable de l’équipe Multi-Asset de Nordea

Dans le cadre de la gestion diversifiée traditionnelle, les gérants de portefeuille ont pour habitude de recourir aux investissements réputés les plus sûrs, comme les emprunts d’Etat allemands ou américains, pour stabiliser l’allocation, réduire sa volatilité et sécuriser le rendement.

La perspective d’un resserrement monétaire de la Réserve Fédérale américaine dans les trimestres à venir, va provoquer des mouvements de réallocation : les gérants vont devoir rechercher des alternatives au bund allemand ou au T-Bond US, mais aussi protéger leur portefeuille contre une probable correction des marchés actions.

Selon Claus Vorm « la prochaine remontée des taux directeurs va inciter les gérants à effectuer une rotation d’actifs. Certains vont délaisser les taux souverains au profit d’obligations plus risquées, d’autres vont renforcer leur exposition en actions défensives. Dans les deux cas, cela va augmenter le degré d’exposition au risque et réduire la diversification des portefeuilles. Chez Nordea, nous privilégions une solution différente. Nous pensons qu’il est important de recourir à une stratégie d’investissement très peu sensible à toute hausse de taux, tout en bénéficiant d’une dimension protectrice similaire à celle que recèle le bund, en cas de baisse des marchés actions.
Claus Vorm poursuit : « Dans le cadre du fonds Nordea 1 – Stable Equity Long/Short Fund, notre approche long/short nous permet de construire un portefeuille dont le bêta (sensibilité) est neutre à long terme. Par nature très défensive, cette stratégie vise à construire un portefeuille en Actions stables, sélectionnées sur la base de variables financières clés, telles que les bénéfices, l’EBITDA, les cash-flows, les dividendes…). La combinaison de ce processus « Actions stables » avec la vente de futures sur indices représentatifs du marché, permet d’obtenir un bêta négatif », conclut Claus Vorm.

 

Nordea Investment Funds SA fait partie du groupe Nordea qui gère 224 Mds€ à fin mars 2013. La société commercialise une gamme de fonds à travers toute l’Europe via un réseau actif d’intermédiaires, parmi lesquels des banques, des sociétés d’assurance, des gestionnaires d’actifs et des conseillers financiers indépendants.
www.nordea.fr

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...