Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’argent facile ne réglera pas les problèmes structuraux et ne mènera pas à une véritable croissance

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Analyse de Asoka Woehrmann et Randy Brown, co-directeurs d’investissements chez Deutsche Asset & Wealth Management

Ben Bernanke a déclaré que le volume d’achat d’actifs était constamment révisé et susceptible de changer si jamais l’activité économique américaine était plus faible que prévu. Si jusqu’à présent l’assouplissement quantitatif a permis aux gouvernements de gagner du temps pour mener à bien leurs politiques, ils doivent désormais agir davantage.

Il était admis que l’assouplissement quantitatif allait prendre fin, mais en sortir comporte des risques.
Pour investir dans cet environnement, les investisseurs devraient privilégier les obligations sous-pondérées à plus longue échéance, les taux d’intérêt allant maintenir une forte volatilité sur le marché.

Les marchés d’actions seront quant à eux soutenus par des perspectives de croissance positives et des valorisations modérées.

Macro
- La hausse de la volatilité sur les marchés va être maintenue  
- La conjoncture économique reste positive
- Les taux de base restent bas
- L’environnement actuel est positif pour les actions

Actions 
- Les valorisations et bénéfices sont de plus en plus importants
- Les marchés prometteurs : Japon, Etats-Unis, Allemagne
- Prévisions du Dax pour Juin 2014 : 9,200 points

Obligataire
- Les obligations d’Etat compensent dans une certaine mesure les effets du   « tapering »
- L’achat d’obligations d’Etat allemandes et de T-Notes a tendance à être stratégique
- Le crédit et les obligations émergentes sont à leur juste valeur
- Réduire la volatilité est la condition préalable à la reprise de l’économie

Matières premières 
- Les facteurs positifs et négatifs sont relativement bien équilibrés
- La  demande sur l’or devrait freiner : objectif de fin d’année : $1,150  

Immobilier 
- Une reprise se dessine dans l’immobilier commercial
- L’Asie Pacifique et les Etats-Unis sont les régions les plus attractives pour l’immobilier commercial

Multi-actif
- Les classes d’actifs qui bénéficient d’une véritable croissance attirent toujours les investisseurs
- Un optimiste sur le long terme pour la Chine
- Le portefeuille modèle : 44% d’actions, dont 13% dans les marchés émergents

www.dws-investments.com


 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation