Connexion
/ Inscription
Mon espace

La sensibilisation au risque a fortement augmenté depuis la crise financière

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Selon une enquête menée auprès de gérants et de détenteurs d’actifs, par l’Economist Intelligence Unit* (EIU), et commanditée par State Street, les sociétés d’investissement perçoivent avec plus d’acuité les risques auxquels elles sont confrontées depuis la crise financière mondiale. Un grand nombre d’entre elles doit encore améliorer la manière dont ces risques sont communiqués en interne.

78% estiment que la culture de leur organisation est aujourd’hui fortement sensibilisée au risque, comparé à seulement 30% pour qui le risque était la plus haute priorité en 2007. Cette évolution constitue un changement culturel significatif pour les sociétés d’investissement.

David Suetens, vice-président exécutif et responsable international de la gestion du risque (CRO) chez State Street  commente : « Les investisseurs et les régulateurs seront rassurés par les résultats de l’enquête indiquant que les sociétés de gestion et détenteurs d’actifs ont amélioré leur perception du risque « de façon spectaculaire » depuis 2008. Mais un changement dans les mentalités doit encore s’opérer dans de nombreuses organisations pour améliorer la confiance et le dialogue entre les fonctions commerciales et de contrôle du risque, condition nécessaire pour assurer le développement d’une véritable culture de sensibilisation au risque à travers l’ensemble de l’organisation ».

Le risque de réputation est désormais considéré comme l’un des principaux risques pour les institutions : 56% le classe au même niveau que le risque lié à la volatilité du marché, parmi les plus importantes priorités de leur organisation.

Consulter le dossier complet : http://statestreet.com/vision

*L’Economist Intelligence Unit est la ressource de référence dans le monde pour la recherche, les prévisions et l'analyse dans les domaines de l'économie et du commerce. Elle fournit des appréciations précises et impartiales dont peuvent disposer les entreprises, les organismes gouvernementaux, les institutions financières et les organisations universitaires du monde entier, et qui orientent en toute sérénité les leaders du monde des affaires depuis 1946.

 

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...