Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Pouvoir d’achat en 2023 : arrêtons de faire l’autruche !

Par Marc Braun, Country Manager France chez Scalable Capital

Selon une étude du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel), les Français sont préoccupés par l’avenir. Et cela peut se comprendre, au vu de la hausse record du coût de la vie mais aussi des conflits sociaux et géopolitiques en cours. Sur le podium des préoccupations se trouvent en première place le pouvoir d’achat suivi de près par l’environnement et la santé. Boostée par la hausse du coût de l’énergie, l’inflation est désormais là pour rester. Comme nous l’avions fait à l’époque de la crise sanitaire, il nous faut maintenant apprendre à vivre avec. Malgré l’instabilité et l’incertitude marquant cette période, des solutions existent pour conserver son pouvoir d’achat - cependant, c’est maintenant qu’il faut agir ! 

L’inflation : une réalité contextuelle et des outils pour la contrer !

Énergies, matières premières, nourriture : personne n’y échappe : l’inflation se répercute sur l’ensemble des dépenses réalisées par les ménages. Arrivée dans un contexte de crise sanitaire renforcée par la guerre en Ukraine, l’inflation a grandement influencé les habitudes d’épargne des Français, à un tel point que beaucoup s’interrogent sur l’intérêt d’épargner assidûment chaque mois.

Pour la limiter, alors qu’elle a atteint les 9,1% en moyenne en Europe cet été, la Banque Centrale Européenne (BCE) a employé les grands moyens en relevant de trois quarts de point son principal taux, le REFI, désormais porté à 1,25%. Elle a également revu à la hausse les prévisions d’inflation pour 2023, tout en revoyant à la baisse celle de la croissance.

Enfin, le scénario de référence de la Banque de France annonçait une inflation autour de 4,7% pour 2023 – elle semble donc bien partie pour durer.

2023 : capitaliser sur les solutions existantes

2022 fut une année riche en rebondissements, qu’ils soient de nature macroéconomiques ou géopolitiques. Ces derniers ont créé énormément de tension ainsi qu’un sentiment de défiance généralisée envers les marchés qui ont, de ce fait, reculé.

La pression ressentie sur l’épargne des particuliers ainsi que sur les entreprises du fait de la hausse du coût de l’énergie a également été l'initiatrice d’un contexte social très incertain, dont l’apaisement en 2023 dépendra forcément des actions mises en place par l’État pour absorber les chocs.

Pour autant, cet apaisement pourrait se généraliser auprès des particuliers via une solution simple qui leur permettrait de conserver du pouvoir d’achat : l’investissement à long terme plutôt que la traditionnelle épargne dans laquelle l’argent est mis et laissé sur un compte. Le paradigme doit changer car il est parfois plus risqué de ne rien faire que d’investir. De plus, même si les taux des comptes épargnes type Livret A ont drastiquement augmenté, cela reste bien en deçà du niveau auquel ils devraient être pour avoir un réel impact sur l’épargne des Français. C’est ainsi que l’investissement s’impose comme la solution existante la plus crédible.

Investir s’apparente pour beaucoup à une prise de risques – un sentiment encore plus exacerbé lorsqu’il est présenté sur un fond de crise sociale et politique. Pourtant, une nouvelle fois, une stratégie simple peut venir drastiquement limiter cette prise de risques : la diversification et le temps long.

2023 : L’année de la diversification

Si épargner via les solutions traditionnelles ne rendra pas leur pouvoir d’achat aux Français, une stratégie d’investissement sur le long terme, basée sur la diversification des actifs, elle, pourrait les aider. C’est toute la raison d'être des plans d’investissements, qui permettent de d’investir régulièrement et de manière automatisée sur un instrument financier. Nous pouvons par exemple citer l’exemple des ETF, des fonds indiciels cherchant à suivre le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier, de plus en plus populaires. Au cours des dix dernières années, le capital investi dans les ETFs a par exemple été multiplié par huit pour atteindre plus de dix-mille milliards de dollars au niveau mondial, signe de la popularité croissante de cet outil !

Cependant, trop de Français ignorent encore l’existence des outils comme les ETFs. Il est d’ailleurs plus que temps d’améliorer la culture financière dans l’Hexagone. Selon une étude de la Banque de France de décembre 2021, 69% des Français estiment avoir des connaissances moyennes ou faibles sur les questions financières. Tout cela doit changer en 2023 – alors Françaises, Français, intéressez-vous à la vie de votre épargne, et n’hésitez pas à diversifier vos risques !

Lire la suite...


Articles en relation