Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Question de gestion] Les gestionnaires déclassent davantage de fonds article 9 avant l’entrée en vigueur du niveau 2 du SFDR en janvier 2023

Morningstar publie son étude trimestrielle des fonds classés dans les catégories article 8 et article 9 du règlement SFDR. Elle fait le point sur l'évolution rapide du paysage des fonds relevant des articles 8 et 9 à la fin du troisième trimestre 2022, en examinant les flux, les actifs et les produits.

En outre, l’étude analyse les dernières données partagées par les gestionnaires d'actifs via le modèle ESG européen, ou EET, qui inclut les expositions minimales en matière d'investissement durable et d'alignement à la taxonomie, ainsi que la prise en compte des principales incidences négatives (PAIs).

Principales conclusions de l’étude trimestrielle sur les fonds SFDR

  • Au troisième trimestre 2022, les fonds SFDR classés article 8 ont perdu 28,7 milliards d'euros, soit à peine moins qu'au trimestre précédent, dans un contexte toujours difficile de fortes pressions inflationnistes, de récession mondiale imminente et de risques géopolitiques suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.
  • Malgré ce contexte, les fonds SFDR relevant de l'article 9 ont enregistré une collecte de 12,6 milliards d'euros, soit le double de celle du deuxième trimestre, portée par les stratégies passives.

  • Au total, les actifs des fonds relevant des articles 8 et 9 ont augmenté de près de 3% au cours du troisième trimestre pour atteindre 4 300 milliards d'euros. En comparaison, les actifs des fonds de l'article 6 ont baissé de 9,6%.

  • La part de marché des actifs des fonds article 8 et article 9 a continué d'augmenter et a atteint 53,5% à la fin du mois de septembre.

  • Plus de 380 produits ont changé de statut SFDR au cours du dernier trimestre. La grande majorité d'entre eux sont passés de l'article 6 à l'article 8, mais 41 ont été rétrogradés de l'article 9 à l'article 8, et d'autres devraient suivre dans les mois à venir.

  • Alors que la quasi-totalité (95%) des fonds relevant de l'article 8 et de l'article 9 déclarent prendre en compte les PAIs, moins de la moitié (48%) divulguent un pourcentage minimum d'investissements durables, et un tiers seulement un pourcentage minimum d'investissements alignés sur la taxonomie.

  • Moins de 5% des fonds article 9 visent une exposition à l'investissement durable comprise entre 90% et 100%, et seuls 26 fonds visent une allocation de 100% à l'investissement durable, ce qui soulève des questions quant à la faisabilité de la nouvelle orientation réglementaire.

  • Parmi les produits article 8 et article 9 qui déclarent un alignement sur la taxonomie, 85% fournissent des valeurs de 0%, tandis qu'à peine 2% des fonds de l'article 9 ciblent une exposition aux investissements alignés sur la taxonomie supérieure à 10%.

Flux trimestriels des fonds Article 8, Article 9 et Article 6 (en milliards d’euros)

Source : Morningstar Direct. Data as of Sept. 30, 2022. Based on SFDR data collected from prospectuses on 97.4%
of funds available for sale in the EU, excluding money market funds, funds of funds, and feeder funds.

Nombre de lancements de fonds par trimestre

Source : Morningstar Direct. Data as of Sept. 30, 2022. Based on SFDR data collected from prospectuses on 97.4%
of funds available for sale in the EU, excluding money market funds, funds of funds, and feeder funds.

Selon Hortense Bioy, directrice mondiale de la recherche sur le développement durable, de Morningstar : « Au cours des trois derniers mois, nous avons vu davantage de fonds passer à l'article 8, les gestionnaires d'actifs continuant à améliorer leur offre pour répondre à la demande des investisseurs pour davantage de stratégies ESG et durables. Nous avons également constaté une accélération des déclassements de l'article 9 à l'article 8. Ces déclassements sont le résultat de nouvelles orientations réglementaires et ne reflètent en aucun cas des changements dans les stratégies. Nous nous attendons à ce que cette tendance se poursuive dans les mois à venir, les gestionnaires d'actifs s'adaptant aux exigences du deuxième niveau de SFDR qui entrera en vigueur à partir de janvier 2023 ».

Lire la suite...


Articles en relation