Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Maîtriser son budget est devenu une priorité pour les Français. 

Perception d’un pouvoir d’achat en baisse, comportements économes, crainte de l’inflation et ancrage du paiement fractionné pour maîtriser son budget .

Oney, expert du paiement et du financement de la consommation et leader du paiement fractionné dans plusieurs pays européens, a interrogé un échantillon représentatif de la population nationale française et européenne (France, Espagne, Portugal) en partenariat avec Harris Interactive. 

Cette étude révèle les craintes communes des Français face au contexte économique et international, ce qui renforce leur intention d’être attentifs à leur budget, de chercher des sources d’économies et d’adopter une attitude prudente et opportuniste en 2022. La gestion du budget devient une priorité et le paiement fractionné (BNPL), désormais réellement ancré dans les usages de consommation, s’impose comme un véritable levier pour soutenir la consommation et maîtriser son budget.  

Le paiement fractionné comme levier pour gagner en maîtrise budgétaire pour 49% des Français ! 

En ce début d’année, les consommateurs français partagent un avis semblable : leur pouvoir d’achat ne progressera pas cette année.  

En effet, plus d’un tiers d’entre eux (44%) pensent que leur pouvoir d’achat sera « plus faible » que l’an dernier. Sur un an, la part des Français estimant que leur pouvoir d’achat a baissé de 10 points alors que la part de ceux estimant qu’il a augmenté reste stable. Les consommateurs interrogés anticipent même une réduction de leurs dépenses pour les mois qui viennent. 

Le conflit russo-ukrainien semble intensifier cette tendance d’économies : près des trois  quarts des Européens (73%) craignent en effet que la part des dépenses de consommation pèse plus dans leur budget dans les mois à venir, craignant l’inflation des biens de  consommation. 

Cette tendance se traduit par des comportements qui vont dans ce sens : dans la globalité, les répondants annoncent qu’ils chercheront plus de réductions et de promotions, ils prévoient également de réduire les achats « de plaisir ».  

Pour autant, les Français affichent un comportement épicurien plus prononcé que le reste de l’Europe (21%). En 2021, le paiement en plusieurs fois est déjà adopté par 4 Français sur 10 et cette année celui-ci sera un des leviers pour 1 Français sur 2 qui compte y avoir plus recours pour effectuer ses achats.

Si la majorité des répondants déclarent avoir fait preuve d’une attention renforcée concernant la gestion de leur budget au cours des 12 derniers mois, 40% des Européens déclarent tout de même faire face régulièrement à des découverts en fin de mois, dont 12% chaque mois, majoritairement pour un montant de 200 euros ou moins. 

Pour y faire face, les consommateurs sont à la recherche de solutions et le paiement fractionné devient un levier pour gagner en maîtrise budgétaire pour 49% des Français. 

Le BNPL (Buy Now Pay Later), une solution déjà bien ancrée dans les usages de consommation  

Avec 40% des répondants français qui affirment l’avoir utilisé en 2021 (+5 points en un an), en ligne ou en magasin, le paiement fractionné est désormais bien ancré dans les usages de consommation. 

Cette année, pour 51% des utilisateurs français le BNPL sera une solution de paiement et notamment pour des achats en lien avec le bricolage et le jardinage concentreront dans  les mois qui viennent une grande partie des paiements fractionnés. Le voyages et la santé se hissent en 2022 dans le top 5 des achats qui seront effectués en utilisant un paiement en plusieurs fois. 

80% des européens l’utilisent plusieurs fois dans l’année (+4% par rapport à l’année  précédente). Cette tendance à la hausse s’explique par un changement de perception : le BNPL est désormais installé comme une facilité de paiement permettant d’accéder à des biens  plus qualitatifs (63%), et donc plus durables, tout en permettant d’éviter un impact négatif sur l’épargne personnelle ou d’être à découvert (75%) pour faire à un imprévu ou un achat d’urgence. 

Le BNPL (Buy Now Pay Later) chez les commerçants en ligne et en physique ! 

Si le paiement fractionné est disponible également dans des commerces physiques, son utilisation reste encore plus fréquente en ligne, avec 57% des Européens prévoyant de l’utiliser dans ce cadre.  

Cela s’explique par une perception qui persiste chez les consommateurs, convaincus que cette solution n’est pas disponible chez les commerçants physiques, alors que l’intention d’y avoir recours dans ce type de commerces s’élève à 43% pour les européens. Une autre idée fausse subsiste également : celle que le BNPL ne soit disponible qu’auprès des « grandes marques », en opposition à des commerçants de plus petite taille. En effet, à cela 71% des répondants en Europe affirment vouloir utiliser le BNPL chez les grandes enseignes (en ligne et en physique). 

Inventeur de la première solution de paiement fractionné par carte bancaire il y a 14 ans, et leader en France et dans plusieurs pays d’Europe, Oney a adapté ses solutions à tous les univers de consommation, pour tous les types de commerces et pour tous les canaux de vente. 

La solution 3x 4x Oney est désormais disponible pour les commerces de proximité au travers des agences Caisse d’Epargne et Banque Populaire. En mars 2022, Oney a annoncé un partenariat avec Payplug et Prestashop pour permettre aux 136 000 e commerçants européens utilisant cette plateforme d’accéder à une solution de paiement en 3x / 4x de manière directe via la plateforme Prestashop.  

Lire la suite...


Articles en relation