Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] ESS France et AÉSIO mutuelle lancent une collection d’études pour le développement de l’ESS

Des notes d’opportunités pour identifier les filières économiques à ESSiser

AÉSIO mutuelle et ESS France, par l’intermédiaire de l’Observatoire national de l’ESS, ont décidé de mettre en commun leur expertise pour identifier les filières et secteurs dans lesquels l’ESS peut renforcer sa présence. Les notes d’opportunités pour une ESSisation de l’économie proposent à la fois un état des lieux approfondi d’une filière ou un secteur (enjeux sociaux, environnementaux et économiques, chiffres clés, place et rôle de l’ESS) et l’identification des leviers d’un développement plus important pour l’ESS !

Tout au long de l’année 2022, plusieurs filières et secteurs vont être décryptés dans le cadre de ces nouvelles notes qui investigueront volontairement des secteurs à forte utilité sociale et/ou environnementale où l’ESS n’est pas (encore) assez présente. Les premières publications concernent les filières du textile, du bâtiment et des médias.

L’ESSisation, de quoi parle-t-on ?

L’ESSisation est une dynamique de développement et d’influence de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les secteurs et métiers où elle est traditionnellement peu ou pas présente. L’ESSisation vise à créer les conditions d’une économie vraiment plurielle, durable et performante.

Entrepreneurs, décideurs économiques, responsables politiques, ces notes sont là pour vous servir ! Nous espérons que cette nouvelle collection vous permettra de mieux identifier le rôle économique, social et environnemental joué par les entreprises de l’ESS à travers leur raison d’agir et de nourrir l’ambition d’une ESS conquérant de nouveaux secteurs de notre économie.

Pour Jérôme Saddier, Président d’ESS France : « L’Economie Sociale et Solidaire se doit d'être ambitieuse et de progresser là où on ne l’attend pas, là où elle n’est pas - ou peu - présente. C’est tout l’enjeu de l’« ESSisation », une façon pour l’ESS de se penser plus grande qu’elle-même, concrètement. Il est nécessaire d’aborder des perspectives pour l’ESS pour alimenter utilement les décideurs de l’ESS et ainsi plus largement, inspirer toutes celles et ceux qui souhaitent s’impliquer dans la transformation de notre économie. »

Denis Philippe, Administrateur d'AÉSIO mutuelle en charge de l’ESS, poursuit : « Nous avons conçu aux côtés d’ESS France ces notes d’opportunité avec la volonté de servir les entrepreneurs de l’ESS, les réseaux qui les animent et les décideurs économiques. Beaucoup de secteurs présentent encore des enjeux sociaux et environnementaux pour lesquels une présence accrue de l’ESS donnerait du sens et de la résilience aux stratégies de développement de ces filières. Nous espérons que cette collection saura inspirer l’esprit de conquête des entrepreneurs sociaux. »  

Les bonnes raisons pour ESSiser la filière textile ?

  • Parce que la filière textile est l’une des plus polluantes au monde (consommation d’eau, pesticides et fertilisants, transports, cycle de vie très court des produits) et doit profondément se réinventer ;
  • Parce que la filière textile s’appuie sur une production majoritairement délocalisée qui exploite la main d’œuvre à bas coût des pays producteurs (87% de la mise en marché textile est importée en France) ;
  • Parce des entreprises et organisations de l’ESS investissent et coopèrent pour le développement de nouvelles filières textiles agricoles et industrielles « made in France » sur l’ensemble de la chaîne de valeur (agriculteurs, teilleurs, filateurs, tricoteurs, tisseurs) en complémentarité du tissu économique existant ;
  • Parce que la France, grâce aux coopératives agricoles, aux associations de promotion et fédérations, dispose de nombreux atouts pour le développement de cultures ayant un impact environnemental faible comme le lin (1er producteur mondial), le chanvre (1er producteur européen) ou la laine ;
  • Parce que l’ESS est la seule à conjuguer mode et inclusion sociale (vêtements adaptés au handicap, travail sur l’estime de soi par le vêtement, insertion par l’activité économique, travail adapté) ;
  • Parce que de nombreux acteurs ESS du réemploi textile allongent la durée de vie des produits et imaginent les solutions de revalorisation de demain (upcycling, matériauthèque, recyclage) ;
  • Parce que les entreprises et organisations de l’ESS participent au changement de comportement des consommateurs et des metteurs en marché, et influencent la législation (loi AGEC, loi Climat et Résilience) pour faire face aux grands enjeux environnementaux.

 

Lire la suite...


Articles en relation