Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] Trophées de l’innovation INPI 2021 : Rendez-vous le 25 novembre pour découvrir les Lauréats !

Créés en 1991, les Trophées INPI célèbrent cette année leur 30ème anniversaire. Ils ont récompensé, en trois décennies, des entreprises emblématiques de l’innovation française - citons par exemple Fermob, Devialet, Nuxe ou encore Moustache Bikes - qui se distinguent par le rôle essentiel de la propriété industrielle dans leur stratégie de développement et améliorent ainsi leur compétitivité.

A l’occasion de cette édition anniversaire, et afin de mieux correspondre aux enjeux économiques actuels, les Trophées INPI se réinventent ; ils récompenseront cette année des PME et start-up dans chacune des catégories suivantes :
- « Export »
- « Industrie »
- « Innovation responsable »
- « Recherche partenariale »
- « Start-up ».

Rappelons que ce sont nos chargés d’affaires en propriété industrielle, présents dans chacune des régions françaises pour rencontrer les entreprises et les accompagner dans leur démarche de propriété industrielle, qui repèrent, au fil de l’année, les entreprises innovantes et prometteuses susceptibles de concourir.

Les entreprises sélectionnées remplissent alors un dossier, et un jury interne choisit trois entreprises pour chaque catégorie. Ce sont ces 15 finalistes que nous sommes heureux de vous présenter aujourd’hui.

Dans un second temps, un jury composé d’une quinzaine d’experts de l’innovation (cf. détail page suivante), désignera un lauréat dans chaque catégorie.

Les Trophées INPI soulignent la capacité des entreprises à gérer leurs actifs immatériels et à en tirer parti dans leur stratégie de développement (CA, emplois, nouveaux produits, activité à l’export, partenariats, levées de fonds...). Découvrez les histoires inspirantes de nos finalistes, qui ont fait de l’innovation un pilier de leur croissance, en menant une politique de propriété industrielle volontaire et cohérente.

Rendez-vous le 25 novembre pour découvrir les Lauréats !

Hélène Szulc nous fait l’honneur d’être la présidente des Trophées INPI 2021. C’est elle qui mènera les débats et les votes du jury cette année. Passionnée d’environnement, elle fonde son entreprise, Tech Sub avant même la fin de ses études à Sciences Po Lille. La société, créée en 1995 avec trois associés, développe des nouvelles solutions autour du métier de scaphandrier et conçoit des nouvelles techniques de travaux subaquatiques.

Aujourd’hui implanté dans plusieurs régions françaises, le groupe compte 3 filiales :

- Aquago, spécialisée dans la gestion et la restauration des milieux aquatiques pollués,

- Aquagéo Etanchéité qui réalise et réhabilite des ouvrages étanches pour le stockage de liquides et de solides, et

- Altabyss, filiale de l’entreprise aux Émirats arabes unis.

- Tech Sub a été entreprise lauréate des Trophées INPI en 2008.

Hélène Szulc est également impliquée dans deux instances professionnelles - le Syndicat national des entrepreneurs de travaux immergés (SNETI) et la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) - pour défendre la sécurité des salariés de son secteur d’activité. Elle a notamment contribué à la rédaction de l’arrêté de septembre 2017 relatif aux travaux hyperbares, rendant obligatoire à l’ensemble des entreprises réalisant ce type de travaux l’obtention d’une certification. Très concernée par les problématiques de la propriété industrielle, elle a siégé au conseil d’administration de l’INPI de 2010 à 2016. En juin 2021, elle a reçu la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur.

« C’est un grand honneur de présider le jury des Trophées de l’INPI cette année. En tant qu’ancienne lauréate, je prends toute la mesure de l’importance de ce Trophée pour les entreprises innovantes. L’innovation est un processus vital, comme dans le monde vivant. C’est ce qui permet une évolution et une adaptation perpétuelle au monde dans lequel nous évoluons. Et la propriété intellectuelle fait partie des outils juridiques de l’entreprise : il est indispensable de s’interroger avec l’aide de spécialistes sur les opportunités qu’elle offre, même quand on est une petite entreprise. Les PME et TPE négligent parfois cette analyse par méconnaissance, ou considèrent qu’elles ne sont pas de taille à défendre leurs titres. Or la propriété intellectuelle fait partie du capital immatériel de l’entreprise, et participe à sa valeur patrimoniale. Mon souhait, à travers les Trophées INPI, est de proposer des exemples de réussite dont pourront s’inspirer les entrepreneurs français, quel que soit leur secteur d’activité. »

Lire la suite...


Articles en relation