Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

L’ISR en France représente 149 Mds€ en 2012

Avec une évolution de +29% en 2012 contre +69% en 2011, la progression de l’ISR ralentit mais le marché affiche toujours une forte dynamique, selon l’enquête annuelle exclusive de Novethic.

Qui sont les investisseurs ISR ?
- Les institutionnels détiennent 72% des encours.
- Les particuliers continuent à détenir une part de marché importante même si elle recule de 2 points par rapport à 2011. La France est bien au-delà de la moyenne européenne qui est de 6%. Le dynamisme est plus particulièrement du côté de l’épargne salariale ISR à +30%.

Pour la 1ère fois, Novethic distingue les pratiques d’intégration des critères ESG dans l’analyse des entreprises selon leur impact concret sur la gestion financière :
- La diffusion de l’analyse ESG aux gérants dans leurs bases de données d’information, sans contrainte de gestion, concerne 2260 Mds€.
- La prise en compte des enjeux ESG dans la valorisation financière, sans contrainte systématique mais avec une influence sur la décision d’investissement, s’applique à 38,5 Mds€.
- L’application de contraintes ESG à la gestion non ISR, qui vise à limiter les investissements dans les entreprises les plus mal notées sur les dimensions ESG, porte sur 283,4 Mds€.
- La mesure ex post de la qualité ESG des portefeuilles, en réponse à la demande des clients ou en vue d’une conversion de fonds à l’ISR, est mise en œuvre pour 377,1 Mds€.
- L’engagement actionnarial : généralisées à l’ensemble de la gestion, les politiques d’engagement sont formalisées pour 35% des répondants. Les encours concernés ont pu être comptabilisés par 11 d’entre eux et s’élèvent à 48 Mds€.

www.novethic.fr

 

Lire la suite...


Articles en relation