Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les gestionnaires d'obligations internationales maintiennent une position de duration courte ou neutre sur leurs portefeuilles

Selon S&P Capital IQ Fund Research*, les gestionnaires jugent  qu'un retour à la normale des taux est inévitable. « La plupart d'entre eux sont toutefois conscients du fait que l'intervention des États s'inscrit dans le sens contraire », observe Anthony Karaminas, Analyste de fonds chez S&P Capital IQ. Ces dernières années, les gestionnaires ont généralement sous-pondéré les Treasuries et JGB, ce qui est toujours le cas, ne voyant que peu de valeur dans ces pays.

Certains gestionnaires anticipent un élargissement des Treasuries 10 ans à environ 2 ou 2,5% d'ici la fin de l'année, mais n'envisagent pas une flambée des taux en 2013. L'an dernier, l'intervention de l'État dans les économies du G3 a fourni des opportunités sur les marchés développés comme sur les marchés émergents pour la gestion active d'obligations internationales, avec une performance médiane (nette) aisément supérieure à celle de l'indice Barclays Capital Global Aggregate TR sur l'éventail complet de nos catégories en devises. L'alternance du marché entre appétence et aversion pour le risque  était, encore une fois, un facteur important ; cependant, des périodes soutenues de solidité du marché se sont traduites par une bonne performance des actifs risqués.

Les gestionnaires maintiennent leur duration sur les marchés émergents du Mexique et du Brésil par le biais d'obligations nominales et TIP, mais aussi, dans une moindre mesure, sur l'Australie et le Canada ces dernières années, en couvrant désormais généralement l'exposition aux devises.
« Un thème intéressant qui se fait jour cette année est la présence croissante des obligations corporate émergentes dans les portefeuilles, même si celles-ci n'y occupent qu'une part modeste », déclare M. Karaminas. « Leur introduction dans les fonds internationaux s'apparente à celle de la dette souveraine émergente il y a quelques années, répondant au souci des gestionnaires de rechercher de la valeur en dehors des classes d'actifs traditionnelles jugées déjà fort sollicitées. Néanmoins, nous pensons que l'exposition aux obligations corporate émergentes  ne devrait pas prendre la forme d'une allocation importante compte tenu du risque inhérent. »
Au moment de la revue, le fonds d'obligations internationales de MFS était constitué pour moitié d'obligations souveraines émergentes, contre moins de 10% en début d'année, tandis que les fonds Franklin Templeton maintenaient une exposition importante aux obligations souveraines émergentes.

*S&P Capital IQ : marque du groupe The McGraw-Hill Companies (NYSE:MHP), l’un des principaux fournisseurs de données, de recherche et d’analyse multi-classe d’actifs destinées aux investisseurs institutionnels, conseillers en investissement et gestionnaires de patrimoine du monde entier, offre un large éventail de services conçus pour aider au suivi de la performance, à la génération d’alpha, à l’identification de nouvelles idées de trading et d’investissement, ainsi qu’à l’exécution de l’analyse et des stratégies d’atténuation du risque.

www.marketscope.com

 

 

Lire la suite...


Articles en relation