Connexion
/ Inscription
Mon espace
Gestion de patrimoine
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] SURVEIL-X Suitability, basé sur l'IA, réduit les risques de conformité

Les institutions financières fournissant conseils en matière d'investissement et qui commercialisent des assurances-vie, des produits de prévoyance et autres produits patrimoniaux, constatent que les autorités de contrôle surveillent de plus en plus étroitement le comportement des conseillers.

Afin d'aider ces entreprises à réduire le risque de conformité, NICE Actimize, filiale de NICE (Cotée sur le Nasdaq : NICE), lance une solution de gestion de la conformité se nommant SURVEIL-X Suitability for Wealth and Insurance. Cette solution complète de surveillance et d'adéquation pilotée par l'IA s'appuie sur les capacités de la plate-forme de surveillance holistique des comportements SURVEIL-X de NICE Actimize, leader du secteur.

Déjà adopté par un grand nombre de prestataires de services financiers, SURVEIL-X Suitability associe la surveillance des communications, des pratiques de vente et de conformité, ainsi que la surveillance du règlement sur les meilleurs intérêts (Reg BI) dans une seule plate-forme intégrée et orientée cloud.

Un nombre croissant de réglementations et de préconisations mondiales exerce une pression sur les institutions financières pour qu'elles surveillent de plus près les employés assujettis à la réglementation, qu'elles examinent leurs recommandations d'investissement, leurs transactions et leurs comptes pour vérifier s'ils sont adaptés et s'ils présentent des risques excessifs, et qu'elles s'assurent que les informations obligatoires sont correctement communiquées. Parmi ces réglementations, citons les règles FINRA 2111 et 3110; la règle 1300 de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (IIROC); Les réformes centrées sur le client du règlement sur le 'meilleur intérêt' (Best-intrest) de la SEC ; la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (OSC) ; les directives de l'Autorité monétaire de Singapour sur les pratiques de vente et de conseil en matière de services bancaires privés ; et les directives de la Securities & Futures Commission (Commission des valeurs mobilières et des contrats à terme) et les obligations de l'Autorité monétaire de Hong Kong en matière d'adéquation.

« La complexification de la réglementation a fait porter un énorme fardeau aux organisations de conformité et a augmenté l'exposition aux risques, a déclaré Chris Wooten, vice-président exécutif de NICE. En tant que première solution native end-to-end dans le cloud conçue pour répondre à ces exigences réglementaires, SURVEIL-X Suitability offre une couverture pour un large éventail de défis de supervision et de surveillance et garantit que les conseillers fournissent des conseils et vendent des assurances et autres produits d'investissement en cohérence avec les profils de convenance des clients. En permettant l'automatisation de la surveillance et de la supervision des pratiques de vente, SURVEIL-X Suitability réduit la déperdition de ressources et les coûts, tout en isolant les entreprises des infractions à la réglementation, des amendes et des atteintes à la réputation. »

SURVEIL-X Suitability élargit les avantages de la surveillance holistique des comportements SURVEIL-X aux sociétés de gestion de patrimoine, aux OPCVM, aux régimes de retraite et aux compagnies d'assurance grâce à l'expansion de ces capacités :

  • Nouveaux modèles de détection des risques qui décèlent les violations de conformité et de « Best Interest » liées à l'assurance-vie, aux pensions, aux roulements de comptes et aux prêts sur les polices d'assurance. SURVEIL-X Suitability s'appuie sur la détection avancée d'anomalies de SURVEIL-X, les analyses alimentées par l'IA et une collection robuste de modèles de détection des risques prêts à l'emploi. Les nouveaux modèles d'assurance s'appuient sur les ressources financières d'un client, détectent les pics de remplacements, de rachats ou de retraits liés à des conseillers et des comptes spécifiques, et recherchent d'autres signes révélateurs de comportements à risque (par exemple, lorsque les clients contractent des prêts sur des polices d'assurance à long terme pour acheter d'autres produits d'investissement). SURVEIL-X Suitability intègre également des modèles centrés sur la réglementation BI qui surveillent les divulgations et les bonnes pratiques.
  • Des capacités autonomes de développement permettant aux entreprises de facilement créer, tester et déployer des modèles analytiques personnalisés, pour répondre à des besoins commerciaux uniques et à de nouvelles exigences réglementaires. Les entreprises peuvent intégrer des contrôles et des équilibres supplémentaires dans leurs programmes de surveillance en adaptant les modèles pour identifier les conseillers présentant un nombre excessif d'alertes et devant faire l'objet d'une surveillance accrue.
  • Automatisation de la supervision et du suivi des employés réglementés, de la notation du risque des transactions (sur la base des informations relatives à la convenance des clients) et de l'examen des recommandations et des divulgations en matière d'investissement. SURVEIL-X Suitability alerte automatiquement les analystes de conformité des risques et leur permet d'enquêter efficacement. 
  • Des vérifications des informations grâce à l'IA pour évaluer et confirmer que les informations écrites et verbales ont été présentées aux clients. Grâce au traitement du langage naturel et à des capacités avancées de surveillance de la communication, les canaux tels que les courriels, les textes, les chats, les appels téléphoniques et les notes CRM peuvent être analysés et comparés au texte de divulgation requis afin de mettre en évidence les lacunes potentielles dans la communication.

La tendance est également en train de se renforcer aux États-Unis, au niveau des États, car de plus en plus de localités créent des cadres réglementaires, tels que le règlement 187 de l'État de New York, qui oblige les entreprises de cet État qui vendent des polices d'assurance-vie à agir dans le meilleur intérêt de leurs clients. De plus, de nombreux États ont adopté le Suitability in Annuity Transactions Model Regulation 275 de la National Association of Insurance Commissioners (NAIC), qui impose également une exigence de "meilleur intérêt" lors de la recommandation de produits de rente. Ce modèle de réglementation exige que les entreprises établissent des procédures raisonnables pour détecter les recommandations inappropriées.

Lire la suite...


Articles en relation