Connexion
/ Inscription
Mon espace
Placements
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Placement] Finance durable : l’AMF renforce les exigences de certification professionnelle

Sur proposition du Haut conseil certificateur de Place (HCCP), l’Autorité des marchés financiers a créé un nouveau module de vérification des connaissances des professionnels portant sur la finance verte et responsable, et donné ainsi plus de poids à ces questions dans l’examen généraliste de la certification AMF.

« Accélérer la transition vers la finance durable en accompagnant la Place constitue l’une des principales priorités d’action de l’AMF en 2021. Le renforcement des connaissances des professionnels dans ce domaine encore nouveau est nécessaire afin de créer la confiance et d’aider les épargnants à mieux comprendre l’offre d’investissement vert et responsable », souligne Robert Ophèle, le président de l’AMF.

La maîtrise et l’intégration des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), de la transition énergétique et du climat posent des défis importants en termes de formation. Afin de créer un socle commun de connaissances en matière de finance durable, indispensable à la bonne compréhension de ces sujets et à la qualité du conseil aux clients, l’AMF a choisi d’augmenter significativement le volet consacré à ce thème dans le questionnaire de l’examen général et de proposer un nouveau certificat à ceux qui souhaitent acquérir des connaissances spécifiques dans ce domaine.

Le nombre de questions portant sur la finance durable dans l’examen général sera porté de 4 à 15 sur un total de 120 questions (contre 115 actuellement). Ces questions aborderont les notions essentielles telles que la finance verte et la prise en compte des risques climatiques, l’investissement socialement responsable (ISR) et les labels, les critères ESG et les approches de gestion en la matière. Elles permettront aux professionnels, en particulier ceux en relation directe avec la clientèle, de comprendre et savoir expliquer les grands principes de la finance durable et de recueillir les préférences ESG des clients. Le nouveau programme, qui sera publié dans les prochains jours, entrera en application à la mi-mars 2021.

Au-delà de l’examen général, la nouvelle certification en finance durable sera validée par un examen et une attestation spécifique. Ce module optionnel sera composé de 60 questions, balayant la terminologie et l’écosystème de la finance durable, le cadre réglementaire français et européen, les enjeux ESG, les approches extra-financières en gestion d’actifs et la commercialisation des produits d’investissement durables. Les premiers examens auront lieu d’ici à la fin de l’année, après la certification par l’AMF des organismes de formation souhaitant proposer cet examen.

Entre le 1er juillet 2010 et le 31 décembre 2020, près de 90 000 personnes ont passé avec succès les épreuves de l'examen de certification professionnelle auprès de l'un des 14 organismes de formation certifiés par l'AMF.

Les prestataires de services d’investissement, les sociétés de gestion de portefeuille et les conseillers en investissements financiers doivent vérifier que les personnes exerçant certaines fonctions clés disposent d’un niveau de connaissances minimales sur l’environnement réglementaire et déontologique, et les techniques financières : vendeurs, gérants, analystes, responsables conformité, conseillers en investissements financiers, etc. Ils sont responsables de la mise à jour de ces connaissances tout au long de la vie professionnelle de leurs salariés.

Lire la suite...


Articles en relation