Connexion
/ Inscription
Mon espace
Asset management
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Questions de Gestion] BlackRock : nouvelles priorités d'engagement actionnarial pour 2021

Via un nouveau rapport, BlackRock détaille ses priorités en matière d’engagement actionnarial pour 2021.

BlackRock continuera à accroitre sa transparence en matière d’engagement actionnarial, afin de tenir informés ses clients, les entreprises et l’ensemble de ses parties prenantes au travers de rapports d’engagement trimestriels et de bulletins de vote. Ces engagements s’inscrivent dans la continuité du point d’étape publié par BlackRock le 3 décembre dernier, détaillant les progrès des initiatives de BlackRock en 2020 en matière de durabilité, faisant suite à la publication d’une lettre en Janvier 2020 détaillant les engagements de BlackRock.

Les dirigeants des entreprises seront observés quant à leur gestion de la pandémie de Covid-19 lors de la saison des assemblées générales de 2021. Les investisseurs porteront également une attention accrue à la façon dont les entreprises intègrent la durabilité au cœur de leurs activités pour créer de la valeur à long terme. 

C’est dans ce contexte que s’inscrit la révision des priorités stratégiques d’engagement publiées par BlackRock afin de donner une indication claire aux entreprises de ses attentes en tant qu’actionnaire à long terme au nom de ses clients. BlackRock continue ainsi de privilégier le vote concernant le renouvellement des administrateurs comme moyen privilégié de tenir compte de l’absence de progrès des entreprises sur les thématiques ESG. Au second semestre 2020, BlackRock Investment Stewardship (BIS) a ainsi voté contre plus de 1 200 administrateurs sur une série de questions liées au développement durable. Le BIS voit également dans le soutien aux résolutions d'actionnaires un rôle de plus en plus important dans ses efforts de gestion en matière de durabilité. Depuis juillet 2020, BIS a ainsi soutenu 8 des 9 résolutions portant sur les questions environnementales.

L’équipe BIS a eu plus de 3 000 interactions directes (+48% YoY) avec plus de 2 000 entreprises au cours des derniers mois. Cet engagement accru est lié à l’impact de la pandémie de Covid-19 et des nouveaux enjeux que cette dernière a générés, ainsi qu’à la volonté de BlackRock d’intensifier le dialogue et l’implication à propos des risques et opportunités liés au développement durable et les implications des enjeux ESG en matière de gestion de portefeuille des clients. 

Les conversations menées par BIS sur des sujets ESG avec les entreprises ont connu des augmentations significatives sur tous les plans. En 2021, Le nombre d’entreprises avec lesquelles elle entretiendra un dialogue direct concernant le risque climatique passera de 440 en 2020 à plus de 1 000 entreprises. Ces 1 000 entreprises représenteront 90% des émissions de gaz à effet de serre de niveau 1 et 2 des entreprises du portefeuille des clients de BlackRock.

Par ailleurs, le BIS poursuit son approche consistant à tenir les membres du conseil d’administration pour responsables de l’absence de progrès des entreprises sur les thématiques ESG.  Au second semestre 2020, BIS a voté contre plus de 1 200 administrateurs sur une série de questions liées au développement durable.

Concernant les résolutions d’actionnaires, le BIS a soutenu 11 des 22 résolutions d’actionnaires dédiées aux questions de durabilité soumises au vote depuis juillet 2020, dont 8 des 9 résolutions portant sur les questions environnementales. Par exemple, nous avons soutenu des résolutions qui demandent aux entreprises :

  • Un plan de gestion des risques climatiques (Aenaet AGL)
  • De divulguer la manière dont elles gèrent le risque de déforestation, comme chez Procter & Gamble


Les priorités de 2021 s’articulent autour de 6 thématiques 

  1. La qualité et l'efficacité des conseils d'administration, avec des demandes précises concernant l’indépendance et la durée du mandat des administrateurs.
  2. Transition vers une économie à faible intensité de carbone avec notamment la publication par les entreprises d'un plan détaillé sur la manière dont leur modèle sera compatible avec l’objectif de limiter le réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2°C et atteindre la neutralité carbone à horizon 2050.
  3. Résolutions d’actionnaires :  BIS demandera aux entreprises impactées par des résolutions d’actionnaires pertinentes et correctement formulées avec un objectif matériel significatif, notamment en matière de gestion des risques, de démontrer qu'elles ont substantiellement répondu à la demande formulée par cette résolution. Si les progrès de l’entreprises ne sont pas assez rapides, l’équipe BIS sera disposée à soutenir une résolution d’actionnaire.
  4. Gestion des parties-prenantes : l’équipe BIS demandera aux entreprises des explications détaillées sur la façon dont elles définissent l’ensemble de leurs principales parties prenantes (notamment les clients, fournisseurs, employés) et prennent en compte la gestion des intérêts de ces divers acteurs dans la prise de décision commerciale. A ce titre, pour 2021, l’équipe BIS a établi une liste de 150 entreprises dont les pratiques commerciales peuvent avoir eu des effets négatifs sur leurs parties prenantes, où dont nous estimons qu’elles ne prennent pas suffisamment en compte la composante « S » sociale des risques ESG.
  5. Diversité, égalité et inclusion : BIS demande aux entreprises de communiquer des détails précis sur la façon dont elles gèrent ces enjeux au sein de la masse salariale et des conseils d’administrations, en prenant en compte les différentes normes selon les régions où se situent les entreprises.
  6. Activités auprès des pouvoirs publics: BIS demandera aux entreprises de confirmer que leurs activités auprès des pouvoirs publics sont alignées avec leurs déclarations publiques concernant leur stratégie.

Lire la suite...


Articles en relation