Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Les entretiens d'Esteval] Jean-Joseph Haas, président honoraire de Haas Gestion

Le temps est le meilleur allié du gestionnaire d’actifs

Président honoraire de Haas Gestion, Jean-Joseph Haas vient de publier Réussir en Bourse sans spéculer (voir notre article du 26 octobre). Cet ouvrage est destiné à toute personne désireuse de se constituer un capital, que ce soit pour la retraite, pour le transmettre à terme à ses proches ou simplement pour étoffer son patrimoine afin de financer de futurs projets. Il s’agit également d’un témoignage professionnel unique sur l’exercice du métier de gérant dans un contexte de marché rythmé par des crises à répétition.

Pourquoi avez-vous décidé d’écrire ce livre ?

Avec ce livre, j’ai voulu attirer l’attention des épargnants et des personnes souhaitant travailler dans le secteur de la gestion d’actifs sur une catégorie de valeurs qui ont fait la fortune des actionnaires sur la durée.

De quelles valeurs s’agit-il ?

Il s’agit des valeurs de croissance défensives, souvent évoquées comme étant des « valeurs de bon père de famille ». L’une des valeurs les plus souvent citées dans cette catégorie est Air Liquide.

Que préconisez-vous ?

Le succès de cette approche de gestion repose sur quelques principes faciles à respecter que je présente dans le livre et qui reposent, entre autres, sur deux qualités fondamentales : la patience et l’humilité.

Cela ne va-t-il pas à l’encontre de la célèbre phrase de Keynes : « à long terme, nous sommes tous morts » ?

L’expérience montre qu’il est préférable de miser sur la sérénité que sur la volatilité pour durer dans ce métier. Le temps est le meilleur allié du gestionnaire d’actifs. Dans ce livre, je fais précisément la démonstration qu’il est possible de gagner de l’argent en Bourse sans spéculer et donc en limitant le risque global de son portefeuille. Un tel objectif ne peut être atteint qu’en misant sur la force des business models dont disposent certaines valeurs de croissance. Une telle approche est par ailleurs compatible avec une vision durable de l’investissement boursier.

Comment peut-on distinguer ces valeurs des autres ?

J’ai identifié cinq moteurs de performance qui caractérisent ces valeurs. Ceux-ci se combinent en permanence et se relayent pour nourrir la croissance du chiffre d’affaires, des bénéfices, des dividendes et in fine, du cours de bourse. Ces moteurs permettent aux entreprises de surmonter au mieux les crises, quelles qu’en soient la nature ou la sévérité.

 

En savoir plus sur l’ouvrage paru aux éditions Maxima

Réussir en Bourse sans spéculer grâce aux valeurs de croissance

Lire la suite...


Articles en relation