Connexion
/ Inscription
Mon espace

Croissance américaine sous séquestre ? Attention, surprises…

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

A l’heure où la planète économique s’inquiète du retour du fiscal cliff américain, chez Fourpoints nous pensons au contraire que la croissance américaine nous réserve de belles surprises.

Par Béatrice Philippe, Présidente de Fourpoints et gérante du fonds Fourpoints America.

Le contexte actuel  d’attentisme « inquiet » lié aux réductions automatiques des dépenses publiques (85 md de séquestre) cache des réalités économiques sans doute plus favorables. La croissance américaine est largement tirée par le marché immobilier. Or, la reprise de ce secteur n’en est qu’à ses débuts. Au plus fort de la crise, le nombre de mises en chantier annuel était de 500 000 ; il a atteint 750 000 en 2012, il est de 950 000 aujourd’hui et nous pensons qu’il devrait être de 2 millions pour couvrir les besoins actuels.

Après avoir décliné jusqu’en 2002, la génération des« echo boomers » ou génération Y  nés entre 1972 et 1992) arrive sur le marché immobilier et créé un fort appel d’air. Les impacts économiques de cette démographie structurellement favorable sont nombreux : création d’emplois et augmentation de la demande intérieure vont largement compenser les baisses de dépenses publiques. A elle seule, la reprise du secteur immobilier résidentiel pourrait avoir un impact de près de 1% sur la croissance du pays.

En outre, les entreprises qui avaient jusqu’alors suspendu leurs investissements en raison des incertitudes politiques, reprennent des positions. Et la perspective proche de l’indépendance énergétique des Etats-Unis créé des conditions favorables à la relocalisation d’entreprises sur le territoire.

L’ensemble de ces observations nous permet d’anticiper une croissance annuelle entre 3 et 3,5%.

La gestion du Fonds Fourpoints America est orientée pour tirer partie de ces tendances : 28% du portefeuille est investi depuis plus d’un an dans des titres du secteur immobilier et une part importante est allouée aux industrielles (22%) et au secteur énergétique (11%) - données au 31 janvier 2013.

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...