Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Des opportunités sur le crédit

Face à la crise enclenchée par la pandémie de coronavirus qui a entraîné une correction sans précédent des marchés financiers et une chute record de l'activité mondiale, les banques centrales et les gouvernements ont réagi avec une rapidité inédite.

Pour Franck Dixmier, Directeur des gestions obligataires chez AllianzGI : « La façon dont les banques centrales ont géré la crise est remarquable. Elles sont intervenues très tôt, lors de réunions intermédiaires, avec le message fort qu'elles feraient ‘whatever it takes’ pour éviter la désintégration des marchés financiers. Leur message est très crédible, et il serait imprudent de le contester. »

Les annonces des banques centrales ont contribué à rétablir un meilleur fonctionnement des marchés crédit. Après une 2e semaine désastreuse en mars, au cours de laquelle même le marché Investment Grade a souffert, le marché primaire a rouvert et les entreprises bien notées, ainsi que les souverains ont pu émettre de nouveau. « Les interventions massives des banques centrales avaient deux objectifs : assurer une transmission efficace de la politique monétaire et créer un acheteur de dernier ressort pour absorber la dette publique, afin de répondre à l'attitude ‘whatever it costs’ des gouvernements », ajoute Franck Dixmier. « Jusqu'à présent, elles ont été efficaces, même si la question des stratégies de sortie devra être posée à un stade ultérieur ».


Dans ce contexte, les investisseurs doivent être prudents, mais le crédit recèle d’opportunités.

Les marchés émergents sont en pleine tempête. Les prix des matières premières ont chuté et la demande s'est gelée avec la propagation de l'épidémie, les devises s'effondrant face au dollar. L’ensemble des marchés émergents a été touché, en particulier ceux lourdement endettés et accusant des déficits budgétaires importants. Les banques centrales sont intervenues de la même manière que leurs homologues et disposent encore d'une certaine marge de manœuvre pour faire plus. Mais les marchés émergents présentent une image contrastée et ne sont pas homogènes.

« Il y a autant d'importateurs que d'exportateurs de pétrole dans les pays émergents et l'impact de la baisse de son prix peut donc être bénéfique pour certains. En outre, la majorité des pays de la catégorie d'actifs Emerging Market Debt entrent dans cette période d'incertitude avec des bilans solides. Alors que plus de 80 pays ont demandé l'aide du FMI, nous pensons que des opportunités existent, car certains souverains, avec une flexibilité sur leur devise, sont solides », explique David Newman, CIO High Yield monde, chez AllianzGI 

Le marché du crédit Investment Grade a souffert, car les spreads ont anticipé des dégradations et des taux de défauts proches des niveaux de la Grande crise financière. Les spreads de crédit évoluent généralement en avance sur une récession et laissent prévoir aujourd’hui un niveau de dégradation conforme aux pires données observées ces 30 dernières années. « La question de savoir si cela suffit dépendra de la durée des confinements et de leurs impacts sur les PIB. Mais des opportunités peuvent être trouvées pour les investisseurs sélectifs, en évitant les secteurs les plus cycliques et en préférant les secteurs les plus défensifs tels que l'industrie pharmaceutique et les utilities », commente David Newman.

Quant au marché du High Yield, les spreads anticipent un taux de défaut de 10% environ à la fin du mois de mars par rapport à des scénarios des agences de notation allant de 5 à 13%. Le marché du High Yield ne bénéficiera pas des achats des banques centrales, mais de nombreuses entreprises ont remboursé leurs dettes et disposent de liquidités. « Attention à ne pas jeter tous les bébés avec l'eau du bain, car il existe des opportunités. Avec le retour de la confiance, les secteurs les plus cycliques fonctionneront mieux. Et les fallen angels peuvent fournir des rendements intéressants », conclut David Newman.

Lire la suite...


Articles en relation