Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Taxonomie Verte :  Les PRI saluent la publication du rapport final

Le 9 mars 2020, le groupe d’experts techniques (Technical Expert Group ou TEG) du financement durable a transmis à la Commission Européenne ses recommandations finales sur la taxonomie verte de l’UE. Cette taxonomie est un outil de classification basé sur une liste d’activités économiques et de critères de performance conforme à l’objectif européen de neutralité carbone, à savoir zéro émission nette de carbone, à horizon 2050 et à renforcer sa résilience au changement climatique.

Fiona Reynolds, directrice générale des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI), réagit à la signature de cet accord : « Cette année, nous constatons que les gouvernements, les entreprises et les investisseurs s’engagent davantage à atteindre cet objectif de neutralité carbone. L’une des questions que nous posent régulièrement les investisseurs et les entreprises est de savoir comment y arriver. La taxonomie de l’UE constitue l’un des outils que les investisseurs et les entreprises peuvent utiliser afin d’accompagner cette transition ».

Pour Nathan Fabian, rapporteur du Groupe Taxonomie au sein du groupe d’experts techniques (TEG) sur la finance durable et directeur de l’investissement responsable au sein des PRI : « La taxonomie contribue à fournir un cadre précis pour atteindre l’objectif de zéro émission nette de carbone au sein de l’UE d’ici 2050. La communauté financière a généralement sous-estimé son rôle essentiel pour lutter contre le changement climatique. La taxonomie permet de résoudre cette problématique en définissant l’ampleur et l’étendue des opportunités de ce qui doit être une transformation de nos économies et de notre réflexion sur les marchés financiers. Des outils clairs et des orientations reflétant les preuves scientifiques et l’expérience du marché, sont nécessaires pour donner confiance aux entreprises et aux investisseurs pour agir. A cet égard, la taxonomie de l’UE contribuera à renforcer la confiance et l’assurance dans une économie durable que nous nous devons de mettre en œuvre.

Notre apprentissage lors du développement de cette taxonomie peut fournir des informations importantes à d’autres marchés à travers le monde. Enfin, toutes les économies devront savoir quel niveau de performance environnementale elles devront réaliser pour atteindre leurs objectifs environnementaux. »

L’intégralité du rapport est disponible ICI.

 

Lire la suite...


Articles en relation