Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

L’INPI homologue les « pierres marbrières de Rhône-Alpes »

Cette nouvelle indication géographique a été homologuée par l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) et publiée au Journal officiel le 29 novembre 2019.

L’indication géographique « Pierres marbrières de Rhône-Alpes » concerne actuellement 8 entreprises dans l'aire géographique Rhône-Alpes (Isère, Ain et Ardèche pour les opérations d’extraction, auxquels s’ajoutent les départements de la Drôme, de la Loire, du Rhône, de Savoie et de Haute-Savoie pour les opérations de façonnage).

Ce sont toutes des PME qui regroupent 80 emplois.
La gestion et la défense de l’indication géographique « pierres marbrières de Rhône-Alpes » sont délégués à l’association RHÔNAPI, créée en mai 2015 par les professionnels de la filière dans le but de promouvoir et valoriser la pierre naturelle et ses métiers.

« Pierres marbrières de Rhône-Alpes » est la 9ème indication géographique homologuée depuis l’entrée en vigueur du dispositif, après :
- le siège de Liffol (décembre 2016),
- le granit de Bretagne (janvier 2017),
- la porcelaine de Limoges (décembre 2017),
- la pierre de Bourgogne (juin 2018),
- le grenat de Perpignan (novembre 2018),
- le tapis d’Aubusson et la tapisserie d’Aubusson (décembre 2018) et
- la charentaise de Charente-Périgord (mars 2019).

Rappelons que c’est la loi dite « consommation » qui a élargi les indications géographiques - auparavant réservées aux produits agricoles et viticoles - aux produits de l’artisanat et de l’industrie. Signe officiel de qualité et d’origine, l’indication géographique assure aux consommateurs l’origine et l’authenticité des produits qu’ils achètent. Elle permet aux artisans et entreprises de valoriser leurs produits et de protéger leur savoir-faire de la concurrence déloyale et de la contrefaçon. Elle permet aussi aux collectivités locales de mettre en valeur des savoir-faire territoriaux.

Lire la suite...


Articles en relation