Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

L’Europe renforce sa place sur le marché mondial de l’Industrie 4.0

Selon un nouveau rapport publié par GP Bulhound, banque internationale d’affaires et de conseil dans le secteur technologique, l’Europe représente 30% du marché mondial de l’Industrie 4.0 et de l’automatisation industrielle.


L’Europe, pilier de l’industrie du futur

Nommé « Smart manufacturing: the rise of the machines », ce nouveau rapport révèle que l’industrie européenne 4.0 est évaluée à 24 Mds$ - contre 20 Mds aux États-Unis. Il met également en avant l’émergence croissante d’entreprises dans les domaines de l’usine intelligente, de l'IoT, de l’architecture digitale ou encore de l'intégration numérique.

Au cours des dernières années, l’Europe n’a cessé de renforcer sa présence dans l’industrie technologique avec notamment 17 transactions réalisées en 2017, soit 5 fois plus qu’en 2013. Cependant, le volume de financement de l’Europe est à la traîne comparé à ses cousins américains et asiatiques. En effet, entre 2013 et 2018 les États-Unis ont attiré plus de 5 fois la valeur des investissements et l’Asie, près de deux fois plus.

Le rapport démontre également que le marché global a généré un volume d'investissement considérable, recevant plus de 5,9 Mds€ en 2018, soit 14 fois plus que les 0,4 Md€ investis en 2013. Au niveau international, on estime la valeur de ce marché à hauteur de 2 000 Mds$.

« Les capacités de l’industrie du futur n’ont cessé d’évoluer en Europe. Le volume de financement est en net progression et à ce titre le vieux continent est devenu une cible privilégiée pour les acteurs asiatiques et américains » affirme Guillaume Bonneton, Partner France chez GP Bullhound. « En l’espace de quelques année, l’Europe est devenu l’un des centres névralgiques de cette nouvelle industrie démontrant sa capacité d’être à la pointe de la technologie dans un secteur prometteur.»

GP Bullhound identifie également l’industrie du futur comme la dernière incarnation de la « Smart Entreprise Wave » l’une des tendances technologiques déterminantes aujourd’hui. Si avant, les efforts d’automatisation se concentraient avant tout sur la robotique, l’industrie technologique de pointe a permis d’y ajouter l’architecture digitale et les programmes englobant des éléments de software tels que l’IA, la visualisation par ordinateur, les infrastructures agiles, l’IoT et d’autres méthodes de conception industrielle.

Enfin, le rapport examine quatre entités industrielles mondiales que sont la Chine, l'Europe, le Japon et les États-Unis, et révèle que la Chine rattrape rapidement son retard dans ce domaine en matière d’innovation. Les données de 2016 montrent qu’elle a dépensé plus de 396 Mds€ en R&D. Un montant plus important qu’en Europe (322 Mds€) et presque autant que les États-Unis (403 Mds€).

 

Lire la suite...


Articles en relation