Connexion
/ Inscription
Mon espace
A la une - Epargnons Responsable !
ABONNÉS

[les entretiens d'Esteval] Raheel Altaf, Artemis IM

Entretien avec Raheel Altaf, co-gerant (avec Peter Saacke) du fonds Artemis Funds (Lux) - Artemis Global Emerging Markets

Quelle est votre philosophie de gestion ?

La philosophie de gestion est simple : les sociétés dont les profits augmentent plus vite que la moyenne tendent à surperformer notre indice de référence. Si on peut les acheter à des niveaux de valorisation attractifs, cette surperformance peut être encore plus significative. Notre approche est quantitative et prend en compte à la fois des facteurs top down et bottom up. Nous nous intéressons aux actifs boudés par les autres investisseurs et étudions les positions relatives d’environ 5 000 fonds d’investissement pour éviter les secteurs ou pays favoris des investisseurs.

Quels types de valeurs privilégiez-vous ?

Nous recherchons des actifs avec de fortes perspectives de croissance mais qui sont faiblement valorisés tant au regard de la croissance générée, que des flux de trésoreries anticipés ou de la valeur comptable. L’analyse comportementale est un complément pertinent à cela car elle permet d’éviter les value traps, c’est-à-dire les actifs qui restent durablement faiblement valorisés. A cela s’ajoute l’étude du momentum de marché et des indicateurs macro qui nous donnent une idée du cycle économique ce qui oriente le portefeuille vers les secteurs et pays qui bénéficient de cet environnement économique.

Quels sont les principaux atouts de votre processus d’investissement ?

Notre approche, déployée depuis vingt ans, nous permet de couvrir un panel extrêmement large de marchés. Les outils mis en place visent à bannir toute émotion dans les choix d’investissement et, ainsi, d’être à la fois rapides et efficaces dans nos choix d’investissement. Cela est indispensable dans le contexte boursier actuel, caractérisé par des changements fréquents de sentiment de marché. En mettant l’accent sur les entreprises qui sont faiblement valorisées et sur lesquelles nous avons de fortes convictions, nous mettons toutes les chances de notre côté, d’autant que nous diversifions suffisamment le portefeuille. Notre processus de sélection de valeurs, combiné à une gestion active, garde ainsi sa pertinence dans toutes les situations de marché.

Quels sont les niveaux de valorisation des valeurs actuellement présentes dans le portefeuille ?

La majorité des valeurs du portefeuille affiche un P/E inferieur a 10. Plus précisément, le PER du fonds est voisin de 8 alors que celui des marchés émergents s’établit autour de 12.

Quelles sont les zones géographiques que vous privilégiez aujourd’hui ?

Nous nous intéressons aux Philippines et plus spécifiquement aux valeurs qui bénéficieront des importants et nécessaires investissements en infrastructures. Nous nous penchons également sur le marché russe, ainsi que sur les valeurs turques qui ont été pénalisées par les problèmes géopolitiques et l’endettement mais qui ont aujourd’hui un bilan assaini et des perspectives de croissance intéressantes. Nous sommes également investis sur les marchés frontières, comme par exemple le Vietnam, l’Argentine et le Kenya. D’une manière générale, nous restons prudents sur les valeurs technologiques et industrielles asiatiques, dont les perspectives de croissance s’amoindrissent. Nous restons également sous-pondérés sur les marchés indien et brésilien, sur lesquels nous avons pris dernièrement nos bénéfices.

Lire la suite...


Articles en relation