Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Open Banking, de nouvelles solutions

Avaloq lance des solutions dédiées permettant aux établissements financiers de se mettre en conformité avec la Directive sur les services de paiement II (DSP2) et de même en tirer profit. Les sociétés de services financiers qui exercent leurs activités en Europe ont jusqu’au mois de septembre 2019 pour se mettre en conformité avec cette réglementation.

Entrée en vigueur en janvier 2018, la directive DSP2 réglemente les services de paiement et les prestataires de services de paiement dans toute l’Europe. Pour la première fois, des tiers auront accès aux données des clients (avec autorisation de ces derniers) afin de proposer des services de paiement et des services bancaires à valeur ajoutée.

Les établissements devront mettre leurs API (Application Programming Interface) ouvertes à la disposition des prestataires tiers à des fins de test et d’intégration 6 mois avant la date finale d’implémentation fixée à septembre 2019. Ces API devront en d’autres termes être prêtes dès le mois de mars prochain.

Pour répondre à la forte demande de ses clients du secteur bancaire et de la gestion de patrimoine, Avaloq a lancé un logiciel DSP2 et une solution DSP2 as a service avec une gamme inédite d’options de déploiement adaptées à différentes configurations.
La solution DSP2 as a service est déjà intégrée dans la solution core banking et à la technologie de banque numérique d’Avaloq. Elle peut être livrée sous forme de solution clé en main sécurisée aux banques et gestionnaires de patrimoine qui utilisent les modèles SaaS (Software as a Service) ou BPaaS (Business Process as a Service), ainsi qu’aux banques qui utilisent Avaloq sur leurs sites.

Selon une étude d’Accenture, 61 Mds€, soit 7% de l’ensemble des revenus bancaires en Europe seront associés à des activités d’open banking d’ici 2020. Une autre enquête menée par Deloitte auprès de 90 banques européennes révèle qu’environ la moitié d’entre elles envisagent d’utiliser la directive DSP2 pour devenir un véritable fournisseur de services d’informations sur les comptes. Un tel service permet d’agréger les informations de plusieurs comptes gérés par différentes banques en une seule vue d’ensemble disponible en ligne ou dans une application mobile. De plus, environ la moitié d’entre elles prévoit aussi de lancer de nouveaux produits et services.

Lire la suite...


Articles en relation