Connexion
/ Inscription
Mon espace

Transformer la France : les recommandations des jeunes entrepreneurs au Gouvernement

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Au programme :

- liberté du commerce mondial,
- enseignement et formation adaptés au 21e siècle,
- égalité des chances,
- intérêt collectif,
- harmonisation du droit des affaires/ code du travail/ fiscalité, et
- environnement fiscal et règlementaire favorables aux entrepreneurs.

Telles ont les recommandations remises à Muriel Pénicaud et Jean-Michel Blanquer lors de la Conférence Annuelle des Entrepreneurs, à Paris le 26 novembre 2018, par Citizen Entrepreneurs et les 33 membres de la délégation française du G20 des Jeunes Entrepreneurs 2018. Cet événement, sur le thème de la révolution de l’éducation et de la formation pour conquérir le 21e siècle, s’est tenu au Ministère de l’Economie et des Finances, devant plus de 400 acteurs du tissu entrepreneurial français.

Depuis la création du Sommet du G20 des Jeunes Entrepreneurs en 2010, la délégation française propose chaque année au Gouvernement des recommandations en faveur de la relance de la croissance, de l’innovation et de la création d’emplois et de la responsabilité croissante des entreprises dans la société. Ce sont les deux sherpas de la délégation française, Emilie Legoff, Présidente co-fondatrice de Troops et Ronan Pelloux, Président co-fondateur de Creads qui ont remis ces recommandations, également transmises au Ministre de l’Economie et des Finances.


Principales recommandations de la délégation française

Recommandation n°1 : liberté du commerce mondial
Maintenir la liberté du commerce mondial dans un contexte géopolitique préoccupant, et notamment en matière d’ouverture de marchés, d’échanges d’expériences et bonnes pratiques et d’intégration de pays émergents.

Recommandation n°2 : faire entrer l’enseignement dans la réalité du 21e siècle
Transformer l’école en repensant la transmission des connaissances, des compétences et de la formation tout au long de la vie. Renforcer la relation école-entreprise, libérer et autonomiser l’école en favorisant une culture collaborative et entrepreneuriale.

Recommandation n°3 : recréer de la cohésion sociale dans notre pays via l’égalité des chances
Empêcher les inégalités de se creuser en impliquant tous les acteurs de l’enseignement (écoles, lycées, grandes écoles, universités, entreprises, fonction publique) et en soutenant l’empowerment des femmes chefs d’entreprise et des personnes traditionnellement exclues de la direction d’une entreprise.

Recommandation n°4 : offrir aux entreprises un cadre de gouvernance favorisant l’intérêt collectif et le partage des fruits de la croissance
Face aux excès du capitalisme (inégalités, court-termisme, financiarisation de l’économie et pouvoir décisionnel trop en faveur des actionnaires), et aux enjeux sociétaux et planétaires, il est important d’inscrire dans le Code civil le concept de raison d’être des entreprises : entreprise « à mission », partage de la valeur et perspectives à moyen et long terme.

Recommandation n°5 : harmoniser le droit des affaires, le code du travail et la fiscalité au sein de l’UE
Le droit des affaires, le code du travail et la politique fiscale sont 1 mille-feuille au sein des 28 pays qui freinent le développement des PME/ETI. Les jeunes entrepreneurs français demandent la mise en place d’un socle juridique pan-européen visant à la signature d’actes uniformes et d’un statut de sociétés commerciales européennes.

Recommandation n°6 : concevoir un environnement fiscal et règlementaire propice à la croissance des jeunes entreprises et à la création d’emplois
Une fiscalité au service du développement durable, de l’innovation pour les jeunes entreprises et de la trésorerie des jeunes entreprises.

« L’analyse des principales mesures montre que la très grande majorité de ces recommandations ont fait l’objet de lois et de débats lors d’assises réunissant l’ensemble du tissu entrepreneurial français ainsi que d’engagements de la part des gouvernements successifs auxquels elles ont été présentées », déclare Grégoire Sentilhes, Président de NextStage AM et de Citizen Entrepreneurs.

L’Alliance des jeunes entrepreneurs du G20 (G20YEA) regroupe des organisations des pays du G20 qui encouragent l’entreprenariat comme moteur de croissance, de création d’emplois, d’innovation et de changement sociétal.
www.citizen-entrepreneurs.com

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Linedata renforce ses liens avec le monde académique et les startups

Dans le cadre d'un programme de leadership de l'INSEAD, Linedata organise une journée consacrée à l'innovation digitale pour une délégation de cadres dirigeants de CIMB Bank, une grande banque malaisienne opérant dans 16 pays en Asie du Sud-Est. Avec cette nouvelle initiative, en collaboration avec de nombreuses startups, Linedata met à l'honneur l'écosystème digital français et l'un des instituts les plus prestigieux de la scène mondiale. Depuis 2018, Linedata et l'INSEAD créent une...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
La 1ère promotion du MSIE d’HEC Paris, 100% en ligne

Quand les leçons tirées conduisent à un nouveau format innovant Les 46 premiers étudiants du MSc in Innovation and Entrepreneurship (MSIE) d'HEC Paris, viennent d'achever leur cursus et assisteront à la cérémonie de remise des diplômes, en ligne ou en personne, en juin prochain. Lancé en septembre 2017, ce programme 100% en ligne constitue pour l'école le premier programme diplômant dispensé intégralement en ligne.Ce programme s'adresse aux entrepreneurs actuels et futurs, aux consultants et...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Arsene se déploie dans le conseil en financement et innovation avec ‘Arsene Innovation’

Le cabinet d'avocats d'affaires Arsene, spécialisé en droit fiscal, lance son hub ‘Arsene Innovation' dont l'objectif est d'accompagner à 360° les clients autour notamment : - Du financement de la R&D et de l'innovation : ciblage, obtention et sécurisation des financements publics à la R&D et à l'innovation - CIR, incitations locales, subventions et aides remboursables, Patent Box, etc. - en France comme à l'étranger. - De la performance de la R&D et de l'innovation : accompagnement aux...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Bpifrance soutien la création d’entreprises et l’entrepreneuriat

Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance et Dominique Restino, président de l'Agence France Entrepreneur, ont formalisé le transfert à Bpifrance de l'ensemble des missions de soutien à la création d'entreprises et à l'entrepreneuriat, jusqu'alors exercées par la Caisse des Dépôts, via sa Banque des Territoires, et l'Agence France Entrepreneur. Ce transfert sera effectif dès le 1er janvier 2019. La Caisse des Dépôts soutient les...