Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les axes d’un « bearmarket » annoncé

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS
Par Jean-Jacques Ohana, Responsable de la gestion d'actifs YCAP AM Depuis le début de l'année, les marchés d'actions se détériorent progressivement sous l'effet des trois facteurs suivants 1/  Le resserrement des banques centrales La Fed a relevé  8 fois ses taux depuis 2015 et s'apprête à le refaire pour la quatrième fois cette année en décembre. Depuis le début de 2018, elle réduit son bilan de 50 Mds$ par mois.La BCE, de son côté, a progressivement diminué son programme de rachat d'actifs...

Ce contenu est réservé aux abonnés. Connectez-vous ou Abonnez-vous

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Marchés : vers davantage de sélectivité

Pour les économistes de Groupama AM, l'environnement macroéconomique devrait rester favorable à l'horizon des prochains trimestres. Le scénario central de Groupama AM est celui d'une normalisation de l'activité économique en 2019 avec une croissance en voie de décélération, anticipée à 2,5% aux Etats-Unis et 1,6% en zone euro. « Les observateurs s'interrogent légitimement sur la fin du cycle économique américain, après une décennie de croissance positive. Selon nous, l'enjeu n'est pas celui de...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Gestion d'actifs : vers une rotation sectorielle ?

Une analyse de Christian Schmitt, Senior Portfolio Manager chez ETHENEA Independent Investors. En 2018, la volatilité a fait un retour en force sur les marchés boursiers, et c'est un fait avec lequel nous allons devoir vivre à l'avenir. Les facteurs qui pèsent sur le marché (Brexit, le budget italien, la guerre commerciale, pic des taux de croissance, resserrement quantitatif) et les facteurs favorables au marché (la croissance continue des bénéfices, une économie indemne, des taux d'intérêt...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
La croissance économique mondiale décélère

Tribune de Guy Wagner, chief investment officer de BLI (Banque de Luxembourg Investments) Les signes de ralentissement de la croissance économique mondiale se sont poursuivis au mois de novembre. Bien qu'aux Etats-Unis la dynamique de croissance demeure plus robuste que dans les autres régions, l'activité reste faible dans les secteurs clés de l'automobile et de l'immobilier. En Allemagne, le PIB a reculé de 0,2% en glissement trimestriel entre juillet et septembre, « principalement en raison...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Trois tensions en ligne de mire pour les investisseurs

Par Toby Nangle, Directeur de la gestion Multi-Asset, EMOA de Columbia Threadneedle Investments. Le mois d'octobre a été, en grande partie, un mois difficile pour les actifs financiers. Après la correction brutale des rendements des obligations d'Etat en septembre, ce fut au tour des spreads de crédit de bondir et des marchés boursiers de plonger, avec relativement peu de différenciation géographique. Les titres technologiques et les secteurs cycliques ont été les plus touchés, tandis que les...