Connexion
/ Inscription
Mon espace

Robeco réaffirme son engagement en faveur de l'investissement durable

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

A l’occasion de la semaine de la finance responsable en France, la société de gestion Robeco réaffirme son engagement pour l’investissement durable.

Robeco a récemment obtenu, pour la 3e année consécutive, la note la plus élevée (A+) attribuée par les Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies (PRI) à l’issue du rapport d’évaluation annuelle des pratiques d’investissement responsable. Cette excellente notation salue les efforts de la société en matière d’intégration des critères ESG dans ses stratégies d’investissement et dans la mesure de ses performances.

Parallèlement, la société de gestion développe avec les sociétés cotées un dialogue actionnarial intense et continu pour promouvoir la prise en compte des enjeux environnementaux, sociétaux et/ou de gouvernance (ESG) dans leurs activités.

La société Robeco vient de publier à cet effet le « Grand Livre de l’Investissement durable » (« The Big Book of SI »)un guide de référence destiné à aider les investisseurs professionnels, tels que les fonds de pension et les institutions financières, à mieux appréhender l’investissement responsable.

Alliant théorie et pratique, l’ouvrage revient sur le rôle de la finance par rapport au développement durable et dresse l'état actuel de l’industrie en matière d’intégration des facteurs ESG dans les processus d’investissements et dans la mesure des performances.

Le « Grand Livre de l’Investissement durable » est publié à un moment où l’industrie financière semble avoir atteint un point d'inflexion entre deux modes de pensée : l’un consistant à éviter d’investir dans les entreprises ayant un impact négatif sur l'environnement et la société ; l’autre à n’investir que dans des entreprises ayant un impact positif.
Les objectifs de développement durable (ODD) édictés par l'ONU sont très importants puisqu’ils rendent tangibles et mesurables l’impact environnemental et sociétal des investissements.

« L'environnement dans lequel évoluent les entreprises est très différent de ce qu'il était il y a 20 ans, déclare Gilbert Van Hassel, CEO de Robeco« Le changement climatique, la rareté des ressources, la pollution et les conditions de travail dans les pays émergents sont autant de mégatendances qui affectent les entreprises. Elles influent sur le paysage réglementaire, modifient le comportement des consommateurs et, dans de nombreux cas, favorisent l'augmentation des coûts.

« Si accorder la priorité à la croissance plutôt qu'à ces mégatendances peut produire plus de rendements à court terme, les perspectives d'une telle stratégie sont porteuses de plus grands risques à long terme. Nous croyons fermement en l'investissement durable. Il est aujourd’hui clair que l'adoption d'une approche d’investissement durable ne nuit pas à la performance et que l'utilisation d'informations ESG conduit à des décisions d'investissement plus avisées.

« Aujourd’hui, nous sommes convaincus que toutes les planètes sont alignées en faveur de l'investissement durable afin de permette un passage de la simple création de richesse, à la création de richesse mais aussi de bien-être. Chez Robeco, l'investissement durable revêt une importance stratégique, et nous sommes plus déterminés que jamais à contribuer à ce changement. »

Robeco a une longue histoire dans le domaine de l'investissement durable. C’est l’un des premiers gestionnaires d'actifs à avoir soutenu le potentiel du développement durable pour améliorer les rendements des portefeuilles de ses clients, dès les années 1990 ; et à l’avoir intégré au cœur de son activité au milieu des années 2000.

Reconnu comme un pionnier dans ce domaine, Robeco affiche actuellement 102 Mds€ d'actifs sous gestion sur une gamme globale intégrant les critères ESG. Parmi les leaders sur ce marché, Robeco dispose d’une offre très compétitive pour répondre à la forte demande des grands investisseurs institutionnels français qui recherchent des solutions de plus en plus sophistiquées et des investisseurs privés qui s’orientent vers les thématiques durables et se préoccupent de l’impact qu’elles génèrent.

www.robeco.com/fr/

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Sanso IS appuie sur l’accélérateur

Il y a trois mois à peine, Sanso Investment Solutions et Convictions Asset Management annonçaient être entrés en négociation en vue d'un rapprochement. L'absorption de Convictions AM par Sanso IS sera effective au 31 décembre 2018. L'activité du groupe dans son nouveau périmètre démarrera au 1er janvier 2019. « Le rapprochement avec Convictions AM permet à Sanso IS un renforcement des équipes, un élargissement de l'offre de produits, un enrichissement mutuel des expertises et des savoir-faire...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
L’éducation financière des Français est insuffisante

Une étude de Legg Mason réalisée d'après un sondage mondial montre que les épargnants français gagnent en confiance et en appétit pour le risque, mais qu'ils doivent progresser en matière de formation financière. Impréparation notoire La sixième édition de l'étude annuelle Global Investment Survey de Legg Mason confirme le profil traditionnellement prudent des investisseurs français et leur préférence pour les marchés domestique et européen. « Elle révèle, toutefois, un regain d'optimisme en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Pour une meilleure réglementation ESG

Par Outi Helenius, Directrice ESG du Groupe Evli L'ESG est source de confusions et d'incertitudes, mais il constitue belle et bien une nouvelle réalité. Il serait toutefois plus judicieux de la part du secteur financier d'établir une standardisation prenant en compte tous les différents éléments et points de vue avant d'imposer une réglementation. Cet été, l'ESG a été au centre des débats dans le secteur de la gestion d'actifs et dans le secteur financier en général. La raison principale de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Placements responsables : les investisseurs particuliers ne craignent pas de moindres performances

Selon l'étude Schroders Global Investor Study 2018, qui a interrogé plus de 22 000 investisseurs de 30 pays, seul un quart des investisseurs particuliers dans le monde affirme craindre que l'investissement durable nuise aux performances de leurs placements, ce qui indique que les investisseurs sont de plus en plus convaincus que des rendements solides et un impact positif ne sont pas mutuellement exclusifs. Les investisseurs européens sont les moins préoccupés à l'échelle mondiale, 23%...