Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

La CNCIOB plaide pour un meilleur accompagnement des consommateurs

La Chambre Nationale des Conseils Intermédiaires en Opérations de Banque (CNCIOB) a pris connaissance des dernières déclarations du Ministre de l'Economie sur l'encadrement des frais bancaires pour les personnes les plus vulnérables.

Si elle agréée cette disposition qui serait intégrée au projet de loi PACTE en cours d'examen à l'Assemblée Nationale, elle invite les pouvoirs publics à élargir leur réflexion à l'ensemble des consommateurs. En effet, « 60% des Français dépassent au moins 1 fois par an, la limite autorisée de découvert, toute catégorie socioprofessionnelle confondue. ¼ sont à découvert tous les mois », explique Christelle Molin-Mabille, vice-présidente de la CNCIOB.

L'association professionnelle qui plaide pour un système d'alerte et de prévention plus efficace des découverts, souhaite que les établissements financiers, jouent pleinement leur rôle de partenaires auprès des Français, durant toutes les étapes de leur vie privée et professionnelle. Par conséquent, la transparence de la tarification permettrait d'asseoir la relation de confiance.

La CNCIOB insiste pour que les Français soient mieux accompagnés puisque 55% des personnes en situation de découvert expriment régulièrement le besoin d'être mieux suivies par un conseiller. « Tous les acteurs concernés doivent concourir à une meilleure éducation financière des consommateurs », insiste Christelle Molin-Mabille.

https://www.cncef.org/cnciob/

 

Lire la suite...


Articles en relation