Connexion
/ Inscription
Mon espace

Evolution des marchés de l’assurance pour 2019

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Gras Savoye Willis Towers Watson publie son analyse de l’évolution des marchés de l’assurance pour 2019, présentée à l’occasion de sa traditionnelle conférence annuelle des marchés de Paris, rassemblant la profession.

Les tendances de fonds sont la poursuite du mouvement de consolidation des acteurs de toute sorte, la digitalisation des entreprises existantes parallèlement à l’apparition de nouveaux entrants purement digitaux.

Les points de vigilance relevés sont l’activité cyclonique à venir, l’évolution des taux d’intérêt, toute hausse réduisant de la capacité de financement, et enfin des tensions dans le P&L des assureurs qui se répercuteront en premier sur les affaires sinistrées ou les secteurs traditionnellement difficiles. 


Tendances sur le marché de l’IARDT

Après la croissance des primes non-vie en 2017, les conditions de marché sont restées favorables aux clients avec des capacités abondantes. Le marché de l’assurance a été marqué au 3ème trimestre 2017 par des événements naturels de très grande ampleur. Le coût économique total lié aux sinistres est d’environ 340 Mds$, en 2017, pour un montant assuré avoisinant les 144 Mds$, dont plus de 60% du fait des ouragans Harvey, Irma et Maria. Il s’agit de l’année totalisant le plus de dommages assurés jamais enregistrés. Les traités de réassurance au 1er janvier 2018 n’ont cependant pas subi de hausse significative sauf sur les tranches affectées des programmes catastrophes. Pour les renouvellements du 1er janvier 2019, une stabilité des prix est anticipée, sauf si des événements de même ampleur venaient à se reproduire en fin d’année.


Les assurances de personnes

Pendant le quinquennat, les assurances de personnes vont faire l’objet de réformes impactant fortement le marché. En 2018, la généralisation de la couverture collective a ouvert la voie à une individualisation de la protection sociale à travers les régimes optionnels et les sur complémentaires au-dessus du contrat responsable (30% des entreprises de plus de mille salariés dans le portefeuille de Gras Savoye). Rapidement, les acteurs de la protection sociale devront aussi prendre en compte la mise en œuvre du reste à charge zéro pour les soins dentaires, l’optique, les audioprothèses.

La refonte du régime général de retraite, dont les mesures doivent être adoptées en 2019 entraînera probablement de nombreux changements tant au niveau des différents acteurs de la place qu’au niveau du comportement des épargnants. D’ores et déjà, le projet de loi PACTE en discussion à l’Assemblée, comporte plusieurs dispositions visant à développer l’épargne-retraite.

Enfin, la digitalisation à l’œuvre dans de nombreux compartiments d’activités se développe, et vient renouveler les pratiques. Gilles Bénéplanc, Directeur Général de Gras Savoye Willis Tower Watson France conclut : « Sur le long terme, je crois à la croissance rentable de notre secteur au sens large, elle dépend notamment de la capacité collective à couvrir les nouveaux risques. A nous de savoir innover et proposer à nos clients de nouvelles couvertures et de nouveaux services. Notre terrain de jeux est infini et le potentiel de nos métiers est immense. Les transformations actuelles recèlent bien plus de perspectives positives que de menaces. »

www.grassavoye.fr/

 

Lire la suite...


Articles en relation